Force

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1096 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le droit n’est- il qu’un rapport de force ?

Intro : le droit substitue au règne de la force celui de la justice . les conflits entre les particuliers cessent d’être à l’avantage du plus puissant et sont désormais arbitrés par les jugent qui appliquent de manière impartiale la loi. Mais si le droit veut être plus qu’un idéal , il est contraint de recourir à la force puisque les hommes ne sontpas spontanément bons( si tel était le cas , il n’y aurait pas besoin d’administrer leurs rapports) . ce qui se pare du nom de justice n’est- il pas alors que force légalisée A quelles conditions l’idéal du droit peut-il triompher sans se dénaturer ? Peut il être autre chose qu’un rapport de force ?

Le droit s’oppose à la force : Le droit est l’ensemble des lois qui définissent le licite etl’obligatoire dans une société donnée . Sans lui, chacun porterait atteinte aux biens et à la personne d’autrui. On entrerait dans un cycle sans fin de violences et de représailles. Une société sans droit ressemblerait fort à l’état de guerre décrit par Hobbes. Loin d’exprimer des rapports de forces , le droit en est la négation .
A l’affrontement direct , le droit substitue la médiation d’un tiers(justice, police ) . Par opposition à l’arbitraire de l’auto-défense , la loi fixe les droits de chacun et les sanctions proportionnées à la gravité de la faute. Les lois s’opposent aux rapports de force en ce qu’elles sont universelles et tendent par leur contenu au bien commun.
On objectera que sans force le droit est condamné à l’impuissance . Reste qu’il ne s’agit pas là d’un rapport de force.le voleur n’est pas aux prises d’une volonté particulière mais avec la volonté générale. La police agit « au nom de la loi » . Elle représente la force publique , c’est à dire celle qui naît de l’union de tous les citoyens.
Reste que pour le libertaire ( celui qui pense la liberté comme indépendance , qui refuse toute autorité) la loi n’est qu’une entrave. Ce n’est plus autrui qui nie ma liberté, mais la loi et à travers elle la société toute entière. Le droit reposerait donc bien sur un rapport de force qui opposerait l’individu au groupe. cela nous amène à penser la légitimité de la contrainte imposée par le droit.
Si c’est un individu ou un groupe d’individus qui est auteur de la loi, alors le droit n’est qu’un rapport de force. C’est le cas de la mafia , qui impose la « loi dumilieu » . Comme l’a montré Rousseau l’existence de lois légitimes supposent qu’elles proviennent d’une décision unanime de chaque futur citoyen de la communauté de droit. C’est donc librement et en vue de la liberté qu’on est soumis aux lois car c’est bien autre chose que d’être soumis à la loi qu’à la volonté particulière et arbitraire de quelqu’un. Justement , l’obéissance à la loi nous garantit dene pas être soumis à un maître. la liberté est ici entendue comme autonomie , être soumis à la loi dont on est soi mme auteur.
Le droit s’oppose à la force sur tous les plans : Par son fondement , repose sur une décision libre. Dans son contenu , il vise le bien commun, dans son application , les jugements rendus doivent l’être sans exception de personne.
Reste que cette situation semblequelque peu en décalage avec la réalité car le monde est soumis à la loi du plus fort.

Le droit doit composer avec la force : Si par le droit , il y a égalité entre tous , dans les faits les inégalités sont nombreuses et les rapports au sein de la société relèvent des conflits de classe comme l’a montré Marx . La société serait divisées en classe sociales antagonistes car elles poursuivraient desintérêts différents et incompatibles Le rapport de forces semble donc constitutif de l’ordre de la société. Le droit serait donc l’expression du pouvoir de la classe dominante et viserait à la sauvegarde de ses intérêts qui n’apparaissent plus comme des droits mais des privilèges. Comment donc le droit peut-il obéir à deux lois aussi différentes que celles dont l’une vise la suppression des...
tracking img