Formation, tutorat et apprentissage

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 27 (6731 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Catégorie sociale
Baccalauréat en Gestion des Ressources Humaines

La formation
Le tutorat
L’apprentissage

Table des matières

INTRODUCTION 3

I. FORMATION 3

1. Définition 3

2. Objectifs 3
2.1. Objectifs organisationnels 3
2.2. Objectifs comportementaux 4
2.3. Objectifs pédagogiques 4

3. Types de formation4

4. Chèques-formation 5
4.1. En région bruxelloise 5
4.2. En région wallonne 5
4.3. En région flamande 6
4.4. En Communauté germanophone 6

5. Besoins de formation 6
5.1. Identification des besoins 6
5.2. Origines des besoins 6
5.3. Types de besoins 6
5.4. Analyse des besoins 7

6. Différents organismes 7

7. Plan de formation 8
7.1.Actions du plan de formation 8
7.2. Etapes de réalisation du plan de formation 8

8. Outils utiles à la formation 9

II. TUTORAT 10

1. Définition 10

2. Buts 10

3. Mise en place 11
3.1. Préparer l’arrivée du stagiaire 11
3.2. Accueillir la personne 11
3.3. Assurer le suivi 11
3.4. Mesurer les acquis, évaluer les progrès 11
3.5. Entretenir lesrelations avec le centre de formation 11

4. Tuteurs 12
4.1. Sélection du tuteur 12
4.2. Missions du tuteur 12
4.3. Aptitudes développées par le tuteur 12
4.3.1. Diriger 12
4.3.2. Motiver 13
4.3.3. Communiquer 13
4.4. Certification 13
4.5. Rémunération 13

5. Conditions de réussite 14

6. Outils utiles au tutorat 14

III. APPRENTISSAGE 141. Définition 14

2. Conditions d’admission de l’apprenti 15
2.1. Age 15
2.2. Niveau de qualification 15

3. Conditions d’agrément pour les employeurs 15
3.1. Personne physique 15
3.2. Expérience professionnelle 15

4. Responsable de formation et moniteur 16

5. Avantages financiers 16
5.1. Indemnités d’apprentissage 16
5.2. Bonus de stage 16
5.3.Primes de la Communauté, de la Région ou des secteurs 16
5.4. Avantage d’engager un jeune après son apprentissage 17

6. Autres avantages 17
6.1. Quota obligatoire de jeunes 17

7. Informations sectorielles 17

CONCLUSION 18

AVIS CRITIQUE 18

BIBLIOGRAPHIE 20

ANNEXES Erreur ! Signet non défini.

INTRODUCTION

A l'heure où la formation prend une place importantedans notre vie quotidienne, et plus précisément dans le monde des R.H., nombreux sont les étudiants qui ne distinguent pas les différences entre la formation et l'apprentissage ou l'apprentissage et le tutorat.
C'est à travers ce travail, et dans les limites qui nous ont été imposées, que nous avons tenté d'éclaircir ces différents points et de les présenter sous une forme pratique et utile.
Cetravail se déclinera donc en 3 parties :

Nous aborderons tout d'abord la formation et tenterons de la définir tant par ses objectifs qu'à travers les différents types qui en découlent. Nous verrons qu'il existe des aides fournies sous forme de « chèques-formation » et que ceux-ci diffèrent selon les régions. Ensuite, nous identifierons, classerons et analyserons les différents besoins deformation. Finalement, nous étudierons le plan de formation et l'illustrerons à travers différents outils que nous avons pu récolter.

Dans la seconde partie, après une définition concise du tutorat, nous mettrons l'accent sur l'aspect plus pratique qu'est la mise en place de celui-ci. Nous l'aborderons tant du point de vue du « tutoré » que du point de vue du tuteur.

La dernière partie sera consacréeà l'apprentissage. Nous émettrons certaines limites à travers les conditions d'accès du futur apprenti et de l'employeur. Pour finir, nous verrons quels avantages, bonus ou autres, existent afin de promouvoir l'apprentissage chez les jeunes.

I. FORMATION

1. Définition

On peut définir la formation comme un ensemble d’actions, de moyens, de méthodes et de supports planifiés visant à...
tracking img