Fra"'t

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 20 (4983 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Fiche histoire des faits eco et sociaux

Poids du passé dans le présent :
« les hommes font leur propre histoire mais pas arbitrairement » Marx. Toute histoire est interprétée. Nous sommes héritier de l’histoire. Nos rapports avec les autres sont souvent influencés par l’histoire des groupes sociaux ( pas le même milieu social, même nation). « le passé des relations sociales et ses sousproduits contraignent le présent des relations sociales » Charles Tilly.

Histoire et mémoire :
L’histoire est un support de sentiment. Ces sentiments se disputent des mémoires différentes (interprétation et usage du passé).
Idée de commémoration : l’histoire joue un rôle de plus en plus centrale dans la société. Elle est la science humaine dont les résultats sont le plus médiatisé (musées…)Les mémoires douloureuses : le travail historique a substitué la mémoire honteuse de certains responsables, comme l’état

Faits et interprétations : Interprétation comme intrigue
P.VEYNE explique l’importance de l’interprétation historique « en histoire comme au théâtre, tout montrer et impossible, non parce qu’il faut trop de pages mais parce qu’il n’existe pas de faits historiquesélémentaires, d’atomes événementiels » l’histoire n’est jamais que l’étude de la totalité des événements observables, ce n’est que l’étude par découpage de la réalité.

Interprétation dans l’histoire :
Les interprétations participent a l’histoire elle-même. Ex : la révolution marquée par les conflits. On voit en celle-ci l’exemple même de l’orgueil.

1815 : début de la restauration
Révolution en juillet1830 (journées toujours symbolisé a paris place bastille)
Louis Philippe va prendre le pouvoir « diriger la monarchie de juillet » celle-ci qui succède a la restauration va durer jusqu’en 1848 ( période d’essor de la révolution industrielle). La second république va instaurer le suffrage universel. En 1851, napoléon est président et instaure un régime autoritaire du « second empire » il vadurer jusqu’en 1870 (grand essor économique). Le siècle se finit avec la IIIe rep (1871-1940) marqué par la proclamation de l’autonomie des ouvriers parisiens, par le désir d’une vraie république sociale que l’on a appeler la COMMUNE DE PARIS. Au total on peut dire que l’interprétation des grands événements traumatiques participe indiscutablement a l’histoire elle-même.

Interprétation de lapériodisation :
Au niveau des dates tout le monde pense que le 19ème siècle commence en 1800 en faite il commence un peu avant. C’est la rupture de l’ancien régime. Le 19ème siècle prend fin a la fin de la 1ère GM.

Chapitre1: la révolution industrielle naissance de l’éco de M
Révolution économique et sociale. Cette ère marque une période de croissance économique continue. Elle s’accompagne dudéveloppement du système économique, X bouleversements, c’est la révolution industrielle (1845. ENGELS, il parlera de situation laborieuse, définir les transformations profondes qui affectent les travailleurs) le terme va progressivement ce diffuser. Pour P.MANTOUX la révolution industrielle est une revolution technique, et industrielle. 3 facons de relativiser cette théorie :
_les évolutions ne sontpas limitée a l’industrie
_ce n’est pas que la machine a vapeur mais un ensemble de transformations
_les études vont insistées sur la continuité et non seulement sur les ruptures

Le capitalisme :,système social particulier qui recouvre les dimensions économiques « économie de marché »mais également les transformations des relations de travail ou même des transformations desrelations entre hommes et travail.

1.les 3 facteur limitatifs de la révolution industrielle
le poids de l’agriculture dans la production et le travaille des hommes
L’agriculture représente ¾ du revenu national de la France. 80% pop vie en milieu rural. Les mauvaises récoltes entrainent des famines, une augmentation des prix
faiblesse de la circulation des hommes,...
tracking img