Franc macon

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3355 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Jeudi 16 décembre 2010

Rite de MISRAÏM ou d’Egypte, Régime de NAPLES
Par le Tr.’.Ill.’.F.’. PHANAR ( Armand ROMBAUTS, 33.’. 66.’. 90.’. ) – cours professé en 1930 E.’. V.’. I. Introduction Les derniers degrés de Notre Rite Occultiste comportent une Tradition verbale secrète, que le Gr.°. Hiéroph.°. communique aux divers chefs de l'Ordre par la voie traditionnelle des Mystères c.à.d. "debouche à oreille".C’est ainsi que je les ai recus ; que je les transmets à mon tour. Ils se rapportent: à la constitution occulte de l'homme; à _son destin posthume; à l'existence d'un monde astral et aux rapports permanents existant entre l'Etre Suprême et le monde. Secrets oraux du 87e.°. Degré de Naples

87-a : Nous ne voyons qu'une partie de l'Univers. Le cadre vivant du Cosmos nous échappe. Noussommes entourés et baignés d'influx extérieurs, qui agissent sur nous à notre insu. L'éveil de notre conscience d'Initié se fait par stades successifs
1) On s'intéresse à l'Univers, à sa vie cachée, à son harmonie mathématique; on perçoit celle-ci; on jouit des beautés de la Nature: ciel étoilé, paysages, mer agitée, montagnes, forêts, fleurs, etc. 2) On découvre l'unité de tout ce qui vit; onse prend d'affection pour toute forme de vie: plante, insecte, animal, et on comprend le devoir de la solidarité envers la Vie: il faut augmenter et défendre le potentiel de Vie en toutes choses; s'opposer à la souffrance qui la diminue; à la mort qui la supprime; à toutes formes de cruauté envers les vies inférieures. 3) Au fur et à mesure que l'on avance sur le chemin de la compréhension de laVie universelle et de notre respect de tout ce qui vit, on se dépouille du vieil homme c.à.d. de l'égoïsme humain, et on se préoccupe du bonheur de nos semblables. On devient de plus en plus altruiste et désintéressé. Telle est la Pierre de Touche de l'Initié.

87-b : Un second stade dans notre avancement intérieur consiste dans la perception de l'Oeuvre d'un Grand Architecte dans la Natureentière.
Bien qu'Il demeure pour nous incompréhensible et transcendant, il existe; Il est là; on Le perçoit indirectement par son Oeuvre; celle-ci est éternelle comme Lui; elle est comme son reflet permanent. Il en résulte qu'il est légitime d'avoir en nous un sentiment d'admiration et d'affection envers le Père de toutes choses que Notre Rite appelle très justement d'ailleurs le Tout​ Puissant.

87-c: Un troisième stade de notre évolution consiste dans un regret de plus en plus vif et dans une affliction de plus en plus grande devant l'aveuglement et l'incompréhension de nos semblables.
Egarés par les passions les plus déréglées; prisonniers de leurs coques d'idées-fixes, que sont les préjugés; victimes des appétits les plus grossiers et des sophistes les plus perfides, les hommess'enlisent dans l'égoïsme et l'indifférence. Ils tournent le dos à la Lumière; ce sont de malheureux profanes, qui vivent au jour le jour; qui n'ont que des activités animales (manger, boire, coïter) et disparaissent sans avoir rien compris au sens de la vie et au destin de leur âme, dont ils ignorent jusqu'à l'existence. Ce sont les doctrines déprimantes du matérialisme et de l'athéisme qui causent cesravages universels et le désordre des sociétés humaines. Logiquement, elles conduisent à tous les abus, à tous les excès, à la suppression de toute hiérarchie dans l'homme, à la négation et au rejet de toute discipline, de toute autorité, au plus affreux égoïsme. L'homme devient un loup pour l'homme et seuls les plus rusés et les plus dépourvus de scrupules s'emparent des pouvoirs terrestres et desrichesses qui en sont les conséquences. L'Initié ne permet pas à ce qui est bas de dominer ce qui est en haut. La tête domine le bas-ventre et celui-ci ne peut dominer la tête. Notre Rite est ouvertement tourné vers le Spirituel. Il est donc à la fois irréaliste, altruiste, généreux et dynamique. Mais son action doit être graduée, la Lumière doit se donner par degrés successifs; il ne faut donc...
tracking img