Francais : devoir sur zadig et babouc (voltaire)

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3609 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 août 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Devoir sur Zadig et Babouc.
1)
François-Marie Arouet est né en 1694dans un milieu bourgeois. De ses origines, il gardera le sens des affaires et le désir d’être admis parmi les nobles. Le nom «VOLTAIRE» est un anagramme de son nom de famille «AROVET Le leune» qu’il adoptera très vite, dès ses premiers succès en 1718 (il a alors seulement 24 ans). Certains disent aussi que c’est une contraction de l’adjectif VOLONTAIRE.
Depuis le début de sa carrière d’écrivain ettout au long de sa vie, Voltaire ne cessera d’être en butte aux tracasseries de différents monarques à cause de ses écrits satiriques et de ses pamphlets contre eux (Voltaire écrira de très nombreuses pièces de théâtres, poèmes, contes, romans, etc…). Ainsi il va faire plusieurs séjours à la prison de la Bastille (à l’âge de 23 et de 32 ans).
Voltaire s’intéresse au présent, mais aussi au passé etil écrira plusieurs ouvrages historiques dont Le Siècle de Louis XIV en 1751.
Voltaire ne vivra pas souvent à Paris, car ses retours se soldent par des péripéties fâcheuses et même finalement par la disgrâce de Louis XV à la suite de laquelle il inventera le conte philosophique et écrira Zadig ou la Destinée (1747) puis Micromégas (1752).Cependant, Voltaire est revenu chaque fois à Paris entredeux exils, ville dont il a la nostalgie.
Ainsi il vivra le plus clair de son temps en Angleterre, en Lorraine (après la publication de ses Lettres Philosophiques qui offrent le premier manifeste des Lumières en 1734 et provoquent un scandale), en Belgique, en Hollande, et en Prusse. A l’étranger aussi, l’ironie de Voltaire lui attire des désagréments : interdictions (Voltaire dénoncera cefanatisme dans son Poème sur le désastre de Lisbonne publié en 1756), emprisonnement...
En 1759, Voltaire se brouille définitivement avec Jean-Jacques Rousseau et écrit le conte philosophique Candide ou l’Optimisme cette année-là.
Voltaire ne commencera à mener une vie paisible qu’en 1760 (il a alors 66 ans) après avoir acheté une propriété située sur la frontière franco-suisse : Ferney. Dans sonchâteau de Ferney, Voltaire va recevoir fastueusement des visiteurs venus de toute l’Europe et gardera un contact épistolaire suivi avec des correspondants illustres (par exemple des philosophes comme Diderot, des princes comme Frédéric II, des ministres comme Turgot et Richelieu). Voltaire donne à Ferney des représentations dramatiques où il interprète lui-même ses rôles et il continue à écrire.En 1762, de sa retraite de Ferney, il devient le champion de la justice à propos de l’Affaire Calas. Après trois ans de lutte acharnée, il obtiendra la réhabilitation du protestant Jean Calas, accusé sans preuve du meurtre de son fils (le père aurait tué son fils pour l’empêcher de se faire catholique), et exécuté dans une atmosphère de passion fanatique que Voltaire dénonce dans son Traité sur latolérance (1763). Cette campagne de Voltaire en faveur de la tolérance et de la réforme de la justice est un des grands combats de sa vie. En 1764, il écrit son Dictionnaire Philosophique.
En 1765 a lieu l’Affaire du Chevalier de la Barre, condamné à mort et exécuté à l’âge de 20 ans pour ne pas avoir salué une procession religieuse. Circonstance aggravante, on trouve au domicile du Chevaliertrois livres interdits, dont le Dictionnaire Philosophique. Voltaire se trouvant mis en cause dans cette affaire, il prend alors fait et cause pour le Chevalier de la Barre : il rajoutera par la suite un article intitulé Torture à son Dictionnaire Philosophique afin de dénoncer l’injustice et la barbarie de cette affaire.
Quelque années plus tard, Voltaire a l’occasion de plaider la cause des...
tracking img