Francais premiere es t es

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (421 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
COLERE
La colère, voilà quelque chose de profond, de poignant : il y a les colère et la Colère ; les petites colères passagères quotidiennes qui nous font couler quelques larmes ; mais enopposition, il y a la colère, la colère qui ne cesse de nous ronger ; malheureusement, celle-ci ne passe pas ; elle se développe avec le temps.
En ce qui me concerne, et bien oui je suis en colère ; à un pointque même mes parents ne comprennent plus ; pourtant ce n’est pas bien compliqué : tout est de leur faute depuis mon treizième printemps, on m’a tué ; mon âme est comme vide.
Arrachée de ma maison,mes ami(e)s, mon collège, de mon avenir, il ne peut exister une pire souffrance ; sans un jour où je n’y pense pas ; nulle nuit ne passe sans que j’en pleure ; et pourtant c’est ainsi : on n’abandonnepas ses enfants dans un pays alors qu’on le quitte ; pourtant on n’y a bien laissée mon âme !
Je m’imagine lors de ma compétition de gym ; où j’étais arrivée première de ma catégorie d’ailleurs, aumoment où ma meilleure amie m’a sauté dans les bras ; me noyant de larmes ; trois mots sont alors sortis de sa bouche, comme si un couteau m’avait transpercé le cœur : « Ne pars pas… ».
Je necomprenais pas, Natacha m’a alors tout expliqué et c’est alors qu’une colère encore endormie s’est réveillée ; par la même occasion mon âme m’a quittée ; certains diront que j’en fais des tonnes ; d’autres enrigoleront ; mais je demande à voir !!!
Lorsque vous êtes née, que vous avez grandi, êtes tombée amoureuse pour la première fois ; que vous avez construit tout votre avenir et avez même choisitvotre studio pour l’université ; je demande à voir !!!
Pour une simple histoire de travail qui n’est même pas la mienne, de devoir tout quitter pour s’installer dans un pays totalement inconnu, unelangue qui ne vous ais pas familière, on ne peut ressentir qu’une chose : la Solitude.
Je ne l’accepterai jamais ; jamais de m’avoir détruit pour s’installer dans un lieu totalement vide d’intérêts...
tracking img