Francais

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 40 (9973 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Puck
Cahier

Printemps 2009

Puck est un bulletin d’informations et de commentaires Pédagogiques de la direction

Premier Editorial de Jean Jaurès paru dans l’Humanité du 18 avril 1904
L’Humanité du 18 avril 1904 ne reproduisait pas l’intégralité du texte de Jaurès, le texte publié ici présente le texte complet en distinguant par l’emploi d’un caractère italique les passages supprimés.Notre but
Le titre même de ce journal, en son ampleur, marque exactement ce que notre parti se propose. C’est, en effet, à la réalisation de l’humanité que travaillent tous les socialistes. L’humanité n’existe point encore ou elle existe à peine. À l’intérieur de chaque nation, elle est compromise et comme brisée, par l’antagonisme des classes, par l’inévitable lutte de l’oligarchie capitalisteet du prolétariat. Seul le socialisme, en absorbant toutes les classes dans la propriété commune des moyens de travail, résoudra cet antagonisme et fera de chaque nation enfin réconciliée avec elles-mêmes une parcelle d’humanité. De nations à nations, c’est un régime barbare de défiance, de ruse, de haine, de violence qui prévaut encore. Même quand elles semblent à l’état de paix, elles portentla trace des guerres d’hier, l’inquiétude des guerres de demain : et comment donner le beau nom d’humanité à ce chaos de nations hostiles et blessées, à cet amas de lambeaux sanglants ? Le sublime effort du prolétariat international, c’est de réconcilier tous les peuples par l’universelle justice sociale. Alors vraiment, mais seulement alors, il y aura une humanité réfléchissant à son unitésupérieure dans la diversité vivante des nations amies et libres. Vers ce grand but d’humanité, c’est par des moyens d’humanité aussi que va le socialisme. À mesure que se développent chez les peuples et les individus la démocratie et la raison, l’histoire est dispensée de recourir à la violence. Que le suffrage universel s’affirme et s’éclaire ; qu’une vigoureuse éducation laïque ouvre les esprits auxidées nouvelles, et développe l’habitude de la réflexion ; que le prolétariat s’organise et se groupe selon la loi toujours plus équitable et plus large ; et la grande transformation sociale qui doit libérer les hommes de la propriété oligarchique, s’accomplira sans les violences qui, il y a cent dix ans, ensanglantèrent la Révolution démocratique et bourgeoise, et dont s’affligeait, en une lettreadmirable, notre grand communiste Babeuf. Ce n’est pas seulement au-dessus de la routine des brutalités matérielles que s’élèvera le prolétariat, en son magnifique effort d’affranchissement. C’est au-dessus des brutalités morales. Il est dès maintenant assez fort de l’excellence de son droit et assez assuré de l’avenir pour être juste envers tous. Il n’a pas besoin, pour abolir le privilège surannéde la propriété bourgeoise, de méconnaître les services historiques de la bourgeoisie, et les mérites individuels de plusieurs privilégiés. Il n’a pas besoin pour affranchir sa ferme raison des préjugés de tout ordre, préjugés religieux ou préjugés sociaux, d’outrager l’humanité débile et incertaine qui si longtemps s’y est attardée. Et jusque dans la vigoureuse bataille contre les classesennemies et les préjugés hostiles, il aura, avec la certitude de la victoire, le pressentiment et comme l’anticipation de la grande paix humaine qui suivra son effort. C’est par là que le prolétariat sera, dès maintenant, l’humanité militante mais l’humanité. Cette nécessaire évolution sociale sera d’autant plus aisée que tous les socialistes, tous les prolétaires, seront plus étroitement unis. C’est àcette union, que tous ici, dans ce journal, nous voulons travailler. Je sais bien quelle est aujourd’hui, dans tous les pays, l’âpreté des controverses et des polémiques entre les socialistes. Je sais quel est le conflit des méthodes et des tactiques ; et il y aurait enfantillage à prétendre couvrir ces oppositions d’une unité extérieure et factice. L’union ne peut naître de la confusion. Nous...
tracking img