Francais

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (260 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Dans le monologue de Rhinocéros, Bérenger qui incarne au départ l’humanité ordinaire devient progressivement un personnage tragique: il prend le rôle du hérossolitaire qui lutte contre le destin est tente de s’opposer à la fatalité qui désagrège l’humanité. Les didascalies permettent la compréhension de la scène : sanselles, on ignorerait qu'il s'agit de portraits auxquels Bérenger se compare. Plus généralement, elles sont indispensable à ce genre de théâtre dit de l'absurde(ici absurdité de la situation rhinocérite) où elles abondent, car ce sont elles qui indiquent les changements importants quand il y en a. On distingue égalementun resserrement de l’espace, réduction des personnages,  passage de la lumière à l’obscurité,  souffrance des personnages, échec des relations affectives,amoureuses et amicales, fatalité de la contamination.



Bérenger devient un héros théâtral par le seul fait que sa parole solitaire lui permet d'accéder à unesorte de monologue tragique et absurde car il n a pas le choix Le dérèglement du langage les hésitations, les contradictions,  les doutes de Bérengerréintroduit au dernier moment une tension plus « dramatique » que « tragique »et la pièce s’arrête avant son dévouement (quelle sera l issue du combat que se proposeBérenger ? défaite? victoire? On n’en sait rien. Les deux sentiments qui traduise la fin de la pièce chez le spectateur - la terreur (face à la rhinocérisation del’humanité entière) et à la pitié (face à la solitude et au désespoir de Béranger) sont précisément ceux que cherchent à provoquer les grandes tragédies classiques.
tracking img