Francais

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2197 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La rigueur

(François de Malherbe (1555-1628)
Il tente de « dégasconner » la langue à travers ses poèmes.
Dégasconner : « supprimer tout ce qu’on appelle aujourd’hui les régionalismes, les expressions mises à la mode dans quelques petits cercles issus de la province, mais qui ne sont pas comprises de tous. »[1]
Malherbe veut donc que son oeuvre soit :
(accessible à tous (=comprise)(comprise uniquement par une élite (=quelques personnes)
(simplement publiée (il ne s’intéresse pas à ses lecteurs)

(François Mainard
Lisez l’épigramme ci-dessous :
|Ce que ta plume produit |Tes ouvrages ont besoin |
|Est couvert de trop de voiles. |D’un devin qui lesexplique. |
|Ton discours est une nuit |Si ton esprit veut cacher |
|Veufve de lune et d’estoilles. |Les belles choses qu’il pense, |
|Mon ami, chasse bien loin|Dy-moy qui peut t’empescher |
|Cette noire rhetorique : |De te servir du silence ? |
| |François Mainard, Épigrammes, 1615. |

D’après cet exemple, une épigramme est :(un court poème satirique (=qui dit des choses négatives sur quelqu’un, quelquechose).
(un long poème élogieux (=qui dit beaucoup de bien à propos de quelqu’un, quelquechose)
(un court poème sur les mystères de la nature.
(un court poème sur la pratique de la magie noire.

(L’Académie Française (créée le 22 février 1635)
La première mission de l’Académie Française est définie ainsi sur sonsite web[2] :
(...) l’Académie a travaillé dans le passé à fixer la langue, pour en faire un patrimoine commun à tous les Français et à tous ceux qui pratiquent notre langue.     Aujourd’hui, elle agit pour en maintenir les qualités et en suivre les évolutions nécessaires. Elle en définit le bon usage.

À partir des indications ci-dessus, trouvez 2 des actions de l’Académie :
(elle élabore ledictionnaire de l’Académie Française.
(elle interdit la publication des romans mal écrits.
(elle fait des recommandations et participe aux différentes commissions de terminologie.
(elle créé des lois pour interdire l’usage de l’anglais dans certaines institutions internationales.

(René Descartes (1596-1650)
(Ce célèbre philosophe a écrit le Discours de la Méthode (1637) et a donné l’adjectif« cartésien » au dictionnaire français.
cartésien : Qui est rigoureux et méthodique, selon les principes du philosophe Descartes. Qui procède par des déductions logiques, des démarches méthodiques rigoureuses, qui est rationnel et méthodique.[3]

À partir de la définition ci-dessus, trouvez parmi les professions suivantes, celles pour lesquelles il faut mieux être cartésien :
(voyant(e)(mathématicien(ne) (détective privé (plombier (sociologue

( « Je pense donc je suis » , la phrase la plus connue de René Descartes signifie :
(« Je pense donc je fais comme les autres.»
(« Il suffit de penser très fort à quelqu’un pour devenir cette même personne. »
( « Il faut penser pour devenir quelqu’un. »
( « Ma propre pensée prouve que j’existe. »
Le baroque et le précieux
(Le baroque d’hieret d’aujourd’hui
Aujourd’hui, dans le vocabulaire courant, le mot « baroque » signifie : «bizarre, choquant, biscornu, étrange, excentrique, insolite, irrégulier» (le Robert).
À partir de cette définition, essayez de retrouver les caractéristiques de la littérature baroque du XVIIè siècle :
(exubérant (classique (original (austère (formel (surprenant

(Poèmes d’auteurs baroques...
tracking img