Francais

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (284 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Vers la moitié du 19e , le romantisme comme mouvement littéraire s’éteint, remis en cause par de nouvelles tendances esthétiques : le réalisme puis le naturalisme, d’unepart, qui, en réaction contre son idéalisme Jusqu’à la Révolution de 1848, la littérature française est dominée par le romantisme, mouvement de pensée d’envergureeuropéenne, qui touche à des domaines aussi variés que les arts, la littérature, la philosophie, l’histoire, la critique, etc. Même sans appartenir au mouvement romantique, la plupartdes auteurs de cette période subissent son influence ; toute œuvre littéraire s’inscrit alors dans la continuité du romantisme ou, à l’instar du réalisme, en réactioncontre lui.
Les grands noms de la littérature de cette époque sont : Honoré de Balzac, Stendhal, Flaubert, Emile Zola, Guy de Maupassant.

Le roman est une oeuvre de fiction(qui se réfère à la boutade 'c'est du roman') en prose et qui met en branle tout un système narratif (schéma narratif, analepses, prolepses, focalisations, point de vue,narrateurs, auteur)
C'est un genre littéraire dont les premières traces remontent au VIIIe siècle, mais qui s'est surtout développé au XIXe siècle. Le roman a connu diverscourants littéraires et artistiques (romantisme, réalisme, naturalisme, existentialisme, nouveau roman... ) a toujours cherché à imiter la vie. Il se distingue de lanouvelle et du conte par sa longueur et par le nombre de personnages et d'intrigues qu'il met en jeu.
Le roman, quoique récit narratif, fait la place à la description. Il est enprose, mais il fait appel à la poésie.
Le roman enfin étend ses domaines de fiction certes au passé, mais il peut investir l'avenir (cas du roman de science fiction).
tracking img