Francais

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (497 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La philo dès la seconde ou dès la maternelle ? 19/11/10 | 07:00 | Stephane Dupont

Chatel veut étendre l'enseignement de la philosophie à la seconde et la première
Le ministre de l'Education aproposé hier d'introduire des cours de philosophie à titre expérimental dans des lycées volontaires. Une idée plutôt bien accueillie. D'autant qu'elle ne coûterait rien, les enseignants de cette matièreétant en surnombre.
Ecrit par

Stephane DUPONT Chef de Service Ses 3 derniers articles La philo a le vent en poupe. A tel point que Luc Chatel veut en faire profiter tous les lycéens et non plus lesseuls élèves de terminale. « Avec le président de la République, nous avons décidé de renforcer l'enseignement de la philosophie » et de l'étendre à titre expérimental aux classes de seconde et depremière, a déclaré, hier, un peu à la surprise générale, le ministre de l'Education nationale, à l'ouverture de la journée mondiale de la philosophie, organisée à Paris par l'Unesco. Dès la rentréeprochaine, « les enseignants de philosophie pourront enseigner l'éducation civique, juridique et sociale » (ECJS) en seconde, a annoncé Luc Chatel. Des thématiques telles que la citoyenneté, les droitset devoirs pouvant être abordées sous l'angle philosophique, a-t-il expliqué. « Ce qui est déjà possible », souligne Frédérique Rolet du SNES, premier syndicat du secondaire. Dans les faits, l'ECJS estrarement enseigné par des professeurs de philosophie. Luc Chatel souhaiterait qu'ils s'impliquent plus.

Accompagnement personnalisé
Le ministre a aussi annoncé qu'il allait lancer uneexpérimentation nationale auprès d'établissements volontaires pour aborder la philosophie en seconde et en première, au travers des « enseignements d'exploration » (deux modules obligatoires au choix) et del'accompagnement personnalisé (deux heures par semaine). Deux nouveautés introduites par la dernière réforme des lycées, en cours d'application. « C'est plutôt une bonne idée », réagit Claire Krepper,...
tracking img