Francais

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1856 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Production orale T.P.E
Légende :
Vert : Tharshiny
Introduction :
Notre T.P.E a porté sur le thème Pouvoir et société. Avec ce thème, nous avons choisi d’étudier Vienne de 1918 à 1934, et de voir quels ont été les impacts du pouvoir politique sur la société.
Durant cette période, nous avons pu constater qu’il y a eut de nombreux impacts du pouvoir politique sur la société : il y eut en effetdes impacts économiques, mais aussi politiques et sociaux.
(Impacts économiques : les crises économiques touchèrent énormément la population, avec pour conséquence le chômage.
Impacts politiques : à cause des clivages entre les chrétiens-sociaux et les sociaux-démocrates, les tensions touchèrent la population, obligée de choisir un camp. La violence et la guerre civile touchèrent donc lespopulations moralement et physiquement.
Impacts sociaux : avec la monté de la population la crise du logement s’installa, et de nombreux individus se retrouvèrent sans domicile, et avec des conditions d’hygiènes déplorables, avant que la municipalité n’intervienne.)
Nous allons maintenant vous présenter le rôle qu’a joué la cité Karl Marx, le chancelier Dollfuss et le shilling durant Vienne larouge.
Le rôle du Chancelier Dollfuss durant Vienne la rouge:

Engelbert Dollfuss est né en 1892, et est originaire d’une famille paysanne catholique très croyante. Il envisagea même de devenir prêtre, puis abandonna ce projet en étudiant le droit à Vienne à l’Université de Vienne.
Lorsque la première guerre mondiale éclaté, Dollfuss s’engagea dans l’armée, bien qu’il fut réformé. Finalement, ils’engagea comme volontaire, et est cette fois-ci engagé.
Il rentra ensuite à Vienne après la première guerre mondiale, et se retrouva face à un pays détruit, et ruiné.
Il fut promu en 1922 président de la Caisse d’assurance agricole, et se lança alors dans la politique, en tant que membre du parti conservateur « social-chrétien ». C’est avec ses idées conservatrices et nationalistes qu’il préconiseun Etat autoritaire1 « corporatif2 et chrétien », où l’indépendance de L’Autriche ne serait pas remise en cause.
Etant un travailleur efficace, il est élu en 1927 ministre de l’agriculture, et il fut aussi désigné comme successeur « spirituel » de Seipel, le chef du parti politique conservateur des «social-chrétien ».
C’est le 20 mai 1932, le président autrichien appelle Engelbert Dollfuss auposte de chancelier. Cette nomination surgit à un moment critique pour la jeune république Autrichienne, qui est touchée par la crise de 1929 opposant les sociaux-chrétiens et les sociaux-démocrates.
Cependant, Dollfuss est décidé à suivre la politique de son prédécesseur Seipel, et refuse toute collision avec les sociaux-démocrates, bien que son partie n’ait eu qu’une voix de majorité auparlement.
Bien décidé à redresser la situation du pays, Engelbert Dollfuss se lance avec difficulté dans le rétablissement de l’équilibre financier, à la stabilisation du shilling (la nouvelle monnaie à Vienne), et aussi à la réorganisation du Creditanstalt, une des principales banques autrichiennes.
Dollfuss devient un antinazi lorsqu’Hitler devint le chancelier d’Allemagne le 30 janvier 1933. C’estcet évènement qui va marquer le début du combat entre le parti nazi autrichien et Dollfuss. Dollfuss essaiera de trouver des alliés en prenant conscience de la puissance de son adversaire, et essaiera aussi de créer un gouvernement de coalition avec les sociaux-démocrates, sans y parvenir.

1Etat autoritaire : Un état autoritaire est un état ayant à sa tête une personne abusant de son autorité,cherchant à l'imposer et à l’exercer avec rigueur.
(Def. d’Etat : l’Etat est la forme la plus élaboré de la vie commune d’une société humaine)
2Corporatif : Un Etat corporatif est un Etat regroupant des personnes ayant des règlements, des droits et des devoirs particuliers.
Le rêve du chancelier Dollfuss est réalisé le 4 mars 1933 lorsque le président et les deux-vices présidents du...
tracking img