Francais

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (901 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Xenophiland est un pays, où il fait bon vivre en effet, tout le monde y est toujours bien accueilli. Que vous soyez un tisserand perse, un marchand allemand, un franciscain, ou un simple voyageur,Xenophiland vous accueillera toujours à bras ouvert. Le roi Leeway à en effet fait de la tolérance, et de son pays un royaume de paix ou tout le monde peut se réfugier avec l’assurance de vivre en dansle respect des différences.

Mais Xenophiland, fait figure d’exception dans ce monde où la différence est parfois mal perçu, et que peu accepté. Pourtant nous serons tous un jour l’étranger.Voudrions nous être traité comme nous avons traité l’étranger ? Alors ne fait pas à l’étranger ce que tu ne voudrais pas qu’on te fasse.

Je vais vous conté l’histoire d’un homme, on l’appelait San Peï,personne ne savait d’où il venait et il errait à travers le monde, voyageait sans vraiment savoir où aller. Alors que San Peï avait déjà parcouru la Libye, la Turquie, la Prusse, l’empire de chine etl’inde, il arriva en Phobia-differencia, un pays voisin de Xenophiland, connu pour le caractère peu accueillant de ses habitants. En effet quelle ne fut pas la surprise de San Peï de voir qu’ici etplus qu’ailleurs personne ne faisait attention à lui, il était comme inexistant, les gens passait et ne le regardait pas, on l’ignorait et parfois quand il lui jetait attention il entendait des motsblessant comme « sale étranger », « rentre dans ton pays », « ne vient pas nous envahir ».

San Peï, était d’autant plus blesser par ces mots car un pays il n’en avait pas, il était né dans un endroitinconnu et avait grandi à côté d’une étable en plein milieu du désert, sa mère l’avait élevé à cet endroit. Avant d’avoir visité le monde, il n’avait jamais quitté sa maison et sa mère. Un jour ildécida de partir visiter le monde et découvrir d’autre culture, il avait embrassé sa mère en lui promettant de revenir.. mais hélas, comment retrouver un pays qui n’existe pas ? Un peuple, quand on en...
tracking img