Francais

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1064 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
sociale[12].

Les relations entre Victor Hugo et l'univers du roman-feuilleton sont plus conflictuelles. Il ne veut pas que Les Misérables soient édités en roman-feuilleton, comme cela était l'usage pour de nombreux romans populaires, car il est alors en conflit avec le pouvoir en place et condamne la censure de la presse par le pouvoir. Il exige cependant que son œuvre soit publiée dans unformat bon marché pour rester accessible. D'autre part, il trouve le style des romans-feuilletons souvent peu travaillé[14].

Enfin, homme de son temps, écrivant une histoire contemporaine, Victor Hugo s'inspire des figures de son époque pour camper ses personnages. Les Mémoires de Vidocq, parues en 1828, qui inspirèrent à Balzac le personnage de Vautrin, semble se retrouver en partie dans les deuxpersonnages antagonistes que sont Jean Valjean et Javert. Le premier correspond à Vidocq l'ancien forcat et le second à Vidocq, chef de sûreté de la préfecture de police. C'est, du moins, une observation faite par de nombreuses études[15],[16],[17]. Cependant, Victor Hugo ne reconnaîtra jamais l'influence de Vidocq sur la création de ces personnages[18].

Réception[modifier]Les deux premierstomes des Misérables sont publiés le 3 avril 1862 à grand renfort de publicité, extraits de morceaux choisis dans les journaux et critiques élogieuses[19]. La suite paraît le 15 mai 1862. À cette époque, Victor Hugo est considéré comme un des premiers hommes de lettres français de son siècle et le public se précipite pour lire son nouveau roman.

Les réactions sont diverses. Certains le jugentimmoral, d'autres trop sentimental, d'autres encore trop complaisant avec les révolutionnaires[20]. Les frères Goncourt expriment leur profonde déception, jugeant le roman très artificiel et très décevant[21]. Flaubert n'y trouve « ni vérité ni grandeur »[22]. Baudelaire en fait une critique très élogieuse[23] dans les journaux mais en privé le qualifiera de « livre immonde et inepte »[24].Lamartine en condamne les impuretés de langue, le cynisme de la démagogie : « Les Misérables sont un sublime talent, une honnête intention et un livre très dangereux de deux manières : non seulement parce qu’il fait trop craindre aux heureux, mais parce qu’il fait trop espérer aux malheureux »[25] .

Le livre acquiert cependant un grand succès populaire. Traduit dès l'année de sa parution en plusieurslangues (italien, grec, portugais), il reçoit dans ces pays, de la part des lecteurs, un accueil triomphal[26],[27].

Utilisation du langage populaire dans Les Misérables[modifier]D'après Pascal Melka, dans Victor Hugo, un combat pour les opprimés. Étude de son évolution politique[28], dans Les Misérables, Victor Hugo a fait revenir le langage populaire dans la littérature. Il emploie l'argot etva jusqu'à consacrer un chapitre à philosopher sur le mot de Cambronne, « peut-être le plus beau mot qui n'a jamais été prononcé ». Tout ceci faisait naturellement scandale dans l'opinion classique. Voici comment Victor Hugo se justifie :

« Lorsqu'il s'agit de sonder une plaie, un gouffre ou une société, depuis quand est-ce un tort de descendre trop avant, d'aller au fond? Nous avions toujourspensé que c'était quelquefois un acte de courage, et tout au moins une action simple et utile, digne de l'attention sympathique que mérite le devoir accepté et accompli. Ne pas tout explorer, ne pas tout étudier, s'arrêter en chemin, pourquoi? »

Résumé[modifier]L'action se déroule en France au début du XIXe siècle encadrée par les deux grands combats que sont la Bataille de Waterloo (1815) etles émeutes de juin 1832. On y suit, pendant cinq tomes, la vie de Jean Valjean, du retour du bagne jusqu'à sa mort. Autour de lui gravitent les personnages dont certains vont donner leur nom aux différents tomes du roman, témoins de la misère de ce siècle, misérables eux-mêmes ou proches de la misère : Fantine, Cosette, Marius, mais aussi les Thénardier (dont Éponine et Gavroche) ainsi que le...
tracking img