Francais

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (411 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 septembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La justice sociale est une construction morale et politique qui vise à l'égalité des droits et à la solidarité collective.

C'est essentiellement une projection vers une société plus juste, enadmettant qu'il y a toujours des injustices. On peut le voir soit comme une utopie, soit comme une démarche allant vers plus de progressisme. Les actions ayant pour objectif la justice sociale visent àdonner à chacun les mêmes chances de réussite tout au long de leurs vie, on parle alors parfois d' « égalité des chances ». Les corrections nécessaires peuvent être sociales, financières ouculturelles.

La justice sociale peut se définir de manière négative : est injuste ce qui n'est pas acceptable socialement. Par exemple, les inégalités de salaires entre métiers de qualifications différentessont le plus souvent considérées comme justes, parce qu'elles sont socialement acceptées par la majorité1. Il existe une distinction entre justice sociale (ou équité) et égalité. La justice socialeest aussi une notion qui évolue dans le temps, ce qui est juste socialement peut devenir injuste si le contexte change (voir sociologie de la justice sociale).

Dans son ouvrage majeur Théorie de lajustice de 1971, le progressiste John Rawls écrit qu'une société est juste si elle respecte trois principes, dans l’ordre : 1) garantie des libertés de base pour tous ; 2) égalité « équitable » deschances ; 3) maintien des seules inégalités qui profitent aux plus défavorisés.
L'équité verticale cherche à réduire les écarts de niveau de vie entre les individus. Elle vise donc à ce que les plusriches contribuent davantage que les plus modestes. On parle aussi de justice distributive.

En considérant l'utilité, c'est-à-dire le bien-être qu'auraient apporté les biens achetés grâce à l'argenttiré des revenus, Richard Musgrave distingue trois conceptions de de l'équité verticale2
sacrifice absolu égal (SAE). : même sacrifice d'utilité pour chacun.
le sacrifice proportionnel égal...
tracking img