Francais

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (639 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Baccalauréat général, session 2006, séries ES S

bac francais 2006 S ES.pdf

Objet d'étude : Convaincre, persuader, délibérer

Texte : A.Daudet, Lettres de mon moulin, « La légende de l'hommeà la cervelle d'or », 1869.



I- Question :



La morale du texte est suggérée par l'auteur dans les dernières lignes du texte : certaines personnes sont condamnées à vivre de leurcerveau ; c'est là toute leur richesse. Or elle n'est pas intarissable et leur souffrance est grande. Vivre de ses qualités intrinsèques n'est pas longtemps possible : nos ressources finissent pars'épuiser. Le don de soi est une belle chose mais donner sans jamais recevoir ne permet pas de survivre longtemps.

Parce qu'il est comparable à une légende et qu'il contient une morale, implicite, le textede Daudet peut être rapproché d'un conte philosophique. Des éléments merveilleux sont ajoutés à d'autres, réalistes. Une dénonciation d'un état de fait sert de moteur à l'écriture. Enfin, cettelégende est présentée comme « vraie », comme souvent dans les contes philosophiques.



II- Sujets :

Commentaire :

Voici un plan possible :

1) Les ravages de l'amour

- Unefemme oiseau

- L'extrême générosité d'un homme

- Les conséquences sur la vie

2) Les indices du conte philosophique :

- La présence du narrateur (incises,commentaire, point de vue omniscient)

- La portée morale du texte

- L'adresse finale à l'expéditrice



Dissertation :



« Pourquoi certains écrivains ont-ils recours àla fiction pour transmettre des vérités ou des leçons ? »

Voici un exemple de plan :

1) Les motifs stratégiques : peur de la censure, éviter l'anonymat, double lecture possible

2)Les fonctions de la fiction : possibilité de faire passer un message plus facilement, caractère plaisant, critique implicite.

3) Les autres modalités : l'essai, le pamphlet, le placard....
tracking img