France second empire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 36 (8861 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L’EVOLUTION POLITIQUE DU SECOND EMPIRE
1852-1870

❖ Le règne de Napoléon III supporte assez mal la comparaison avec celui du premier Napoléon et il est en général assez mal connu.

❖ Un bilan mitigé

← Il comporte pourtant des aspects positifs.
▪ Napoléon III a compris les problèmes sociaux de son temps,
▪ Il afavorisé le développement industriel de la France qui a connu à cette époque un essor spectaculaire avec une grande extension du réseau des voies ferrées qui va désormais influencer toute la vie économique.
▪ C’est aussi à cette époque que Paris prend un nouveau visage : Haussmann y perce les grands axes de circulation et édifie de nouvelles perspectives mettant largement en valeur degrands monuments publics.
▪ La gloire militaire et diplomatique n’a pas non plus fait défaut aux contemporains de Napoléon III : Alma, Magenta, Solferino ne sont pas indignes des victoires du premier Empire, et la France retrouva pour un temps une position de premier plan en Europe.
← Néanmoins le second Empire s’est trouvé victime d’une historiographie qui lui aété longtemps résolument hostile, à commencer par la condamnation sans appel de Marx et Engels, mais aussi des historiens républicains du XIXème siècle. Il est vrai que Napoléon III a commis de nombreuses erreurs qui ont fait oublier les réalisations du pouvoir impérial :
▪ La défense du principe des nationalités qui a inspiré toute sa politique étrangère a conduit finalement audésastre de Sedan.
▪ Malgré quelques vues hardies sur l’« extinction du paupérisme », l’empereur n’a pas pu résoudre le problème social et l’explosion de la commune en 1871 montre à quel point en étaient les sentiments des ouvriers.
▪ Sa politique d’apaisement religieux fut remise en cause par la question romaine.
▪ De surcroît, l’indulgence n’estguère de mise pour qui débute si mal par un coup d’état très violent et qui s’achève lamentablement dans la défaite militaire.

❖ Une lente évolution et des périodes successives différentes

← De 1852 à 1870, la France vit sous le régime issu du coup d’état du 2 décembre 1851. La seconde république survit officiellement jusqu’au 2 décembre 1852, mais en réalité l’empireest déjà inscrit dans les faits.
← Le régime, très autoritaire de 1852 à 1860, amorce sous la pression des circonstances un processus de libéralisation encore timide, mais l’empereur va tout de même de concession en concession. Ce n’est qu’à partir de 1868 que ce processus s’amplifie réellement et donne naissance à l’empire semi-parlementaire.

I. L’EMPIRE AUTORITAIRE :1852-1860

A. LES HOMMES AU POUVOIR ET LES SOUTIENS DU REGIME

1°) Louis-Napoléon Bonaparte

a) Une jeunesse entre exil et conspirations

1. Sa naissance

← Né le 20 avril 1808, il est selon toute vraisemblance, malgré une légende tenace qui s’attache à contester cette paternité[1], le fils légitime de Louis Bonaparte dernier frère de Napoléon etancien, roi de Hollande , et d’Hortense de Beauharnais, elle-même fille du premier mariage de l’impératrice Joséphine de Beauharnais.

2. L’exilé

▪ Lors des Cent-Jours, il part avec sa mère pour l’exil et il passe la plus grande partie de sa jeunesse à Arenenberg sur la rive suisse du lac de Constance. Il poursuit des études militaires qui en feront un capitained’artillerie de l’armée helvétique.
▪ Il voyage et effectue de longs séjours en Allemagne, en Angleterre et surtout en Italie.

3. Le conspirateur

← LNB se veut l’héritier de la révolution et de l’empire et il est hostile aux pouvoirs en place issus de l’ordre de 1815

3.1. Le sympathisant carbonaro

←...
tracking img