Franchise au maroc

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1872 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Historique

Un développement récent mais rapide de la franchise.
Ces dernières années, la franchise a connu un développement important au Maroc et a largement contribué à la modernisation du secteur commercial en cours.

L’analyse par date d’implantation des franchises au Maroc fait ressortir deux périodes dans leur développement. Entre 1960 et 1990, le taux de croissance de la franchise aété très lent, à raison d’une nouvelle enseigne tous les cinq ans.

La première franchise installée au Maroc remonte à 1962, quand la société SCAL a importé le concept américain Avis. Une année plus tard, ce fut au tour de Hertz de s’implanter. Seize ans après, c’est la franchise française Europcar qui fait son entrée sur la scène. En 1981, Pigier, école d’initiation à l’informatique, s’installepour mettre sur pied le réseau le plus important en nombre d’unités.
A partir de 1990, le taux de croissance de la franchise a changé de rythme pour atteindre en moyenne six créations par an. Selon une étude menée par le Ministère de l’Industrie, du Commerce, de l’Energie et des Mines, en avril 1997, 42 réseaux de franchise étaient recensés avec 174 points de vente. A fin novembre 2002, on peutidentifier 120 réseaux regroupant 540 points de vente environ, répartis à travers les grandes villes du Maroc.

Ces chiffres, comparés à ceux de l’enquête réalisés en 1997, reflètent une augmentation du nombre de réseaux de 185 % en cinq ans. Ce développement très rapide de la franchise ne doit pas dissimuler quelques échecs retentissants comme ceux de Nectar, Subway, Benetton, Megastore,Vitalise, Simone Mahler, Dunkin Donuts, Wimpy, Glup’s, Dairy Queen ou Tele Pizza.

[pic]

Typologie des franchises implantées au Maroc
Les franchises par branches d’activité.
Les principaux réseaux identifiés sont l’habillement/linge de maison qui compte 25% des réseaux et qui est le secteur le plus dynamique, suivi de la restauration avec 13 %, la confiserie 6 %, l’ameublement 7 %, la cosmétique etcoiffure 6 %, la location de voiture 5 %, l’enseignement 4 %, l’optique et les articles de cadeaux 3 %, les loisirs et santé 2 %, autres 26 %. Un rapprochement de ces résultats avec ceux de 1997 permet de
constater un regain d’intérêt pour le secteur de l’habillement et de la restauration dont la croissance est respectivement de 300 % et 228 %.

Nature des réseaux de franchise.
A ce jour, 55enseignes, soit 45 % de l’ensemble des réseaux de franchise, ont opté pour un contrat de master franchisé qui leur confère l’exclusivité de l’exploitation et de la transmission de l’enseigne sur le territoire marocain. 38% , soit 45 enseignes, ont préféré un contrat de franchise directe. Le reste, soit 17 % (20 enseignes), sont des franchiseurs marocains.

[pic]

Origine des enseignes.
LaFrance est le principal pays d’origine des réseaux implantés au Maroc avec 46 % des enseignes, concentrées principalement dans les secteurs de la confection, des cosmétiques et de la coiffure.
Très présentes dans la restauration, l’enseignement et la location de voitures, les franchises américaines arrivent en seconde position avec 16 enseignes (13 %). On retrouve également quelques enseignes belges(4 %), espagnoles (3 %), anglaises, danoises (2,5 %) et marocaines (16,5 %). En effet, le succès remporté par les enseignes étrangères a encouragé des investisseurs marocains à développer leurs propres concepts si bien que l’on dénombre aujourd’hui 20 franchiseurs marocains.

Répartition géographique.

La répartition géographique des implantations fait ressortir une concentration importante àCasablanca (108 enseignes) soit 90 % contre 48 % à Rabat (57 enseignes). Marrakech, Meknes/Fès et Agadir arrivent loin derrière.
Cette répartition est conforme au poids de ces villes dans l’économie et la population marocaine.

Environnement institutionnel et financier
Un secteur peu structuré
En dépit de son succès et de la croissance rapide de cette activité, la franchise demeure peu...
tracking img