Francis scott fitzgerald

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2280 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Origine et enfance

Francis Scott Key Fitzgerald naît le 24 septembre 1896 dans une famille de la petite bourgeoisie de Saint Paul, capitale du Minnesota. Ses trois prénoms lui sont donnés en hommage à son lointain parent Francis Scott Key qui est le parolier de l'hymne national américain, The Star-Spangled Banner. Son père, Edward Fitzgerald, est d'origine relativement modeste ; né dans uneferme du Maryland, il s'est installé à Saint Paul suite à son mariage. À la naissance de son fils, il y exerce comme Président d'une manufacture de meubles qui fait faillite deux ans plus tard. Engagé ensuite par Procter & Gamble, il est un commis-voyageur sans ambition, vu comme un raté par Scott. Sa mère, Mary (Mollie) McQuillan, est l'une des trois filles d'un homme d'affaires d'origineirlandaise ayant fait fortune grâce à l'expansion économique qu'entraîne la Guerre de Sécession. Élevée au couvent de la Visitation de Saint Paul puis à New York, elle parcourt également l'Europe pour parfaire son éducation soignée.

Dans les mois qui précédent la naissance de Scott, Edward et Mollie voient leurs deux filles, de un et trois ans, mourir prématurément. L'écrivain y fait allusion dans sonregistre, quarante ans plus tard :
« Eh bien, trois mois avant ma naissance, ma mère perdit ses deux autres enfants et je pense que ce double décès est la première chose qui m'advint, bien que je ne sache pas exactement comment. Je pense que c'est à partir de ce moment-là que je commençais à être un écrivain1. »

Une troisième fille meurt à la naissance en 1900, mais l'année suivante, Annabelvoit le jour à New York. La famille revient s'installer à Saint Paul en 1908 sans parvenir à trouver une stabilité financière et sociale. Cependant, les déconvenues professionnelles d'Edward sont compensées par l'argent hérité par Mollie. Ainsi, le jeune Scott devient l'élève de l'école privée Saint Paul Academy. Rapidement impopulaire, il rêve de gloire tout en se considérant différent des autresgarçons. Lecteur éclectique et assidu, il commence à écrire des poèmes et des nouvelles qu'il publie dans le journal de l'établissement huppé où il est inscrit en 1911 : l'école Newman dans le New Jersey.

C'est là qu'il rêve d'entrer dans une des toutes meilleures universités du pays : Princeton. Le jeune Scott va y connaître ses premières grandes désillusions.
Ses années de formation àPrinceton[modifier]

En effet, sa prétention et son immaturité l'excluent rapidement de l'impitoyable société estudiantine, alors que ses efforts pour intégrer l'équipe de football de l'université se révèlent vains : cet échec le marquera toute sa vie. Ce n'est que lors de sa deuxième année dans le New Jersey que le futur écrivain parvient à se faire des amis, ainsi qu'une place dans les journaux del'université. Accompagné de Edmund Wilson et John Peale Bishop, Scott participe ainsi a l'écriture d'une comédie musicale du Princeton Triangle Club et offre sa plume au magazine humoristique Princeton Tiger et au Nassau Literary Magazine... Reste que Butler, Byron, Coleridge et Keats deviennent vite trop envahissants. Scott néglige ses études au profit de la poésie. Bientôt, il quitte Princetonsans le diplôme.
Vie et oeuvre[modifier]

F. Scott Fitzgerald en 1921, par Gordon Bryant pour Shadowland magazine

À l'époque, c'est l'armée qui est la plus à même de réaliser ses rêves de gloire. Il s'y engage en 1917, à l'entrée en guerre des États-Unis lors de la Première Guerre mondiale et, en juin 1918, est envoyé à Camp Sheridan, près de Montgomery, en tant que sous-lieutenant. C'est làqu'il tombe amoureux de l'excentrique Zelda Sayre, dix-huit ans mais déjà pleine d'esprit. Dans le but de la conquérir, il écrit l'ébauche de ce qui sera son premier roman : Le Romantique Égotiste. Rejeté deux fois par Maxwell Perkins, il est finalement accepté en juillet 1919 sous le titre de L'Envers du paradis, et paraît en librairie le 26 mars 1920. Malgré d'évidentes lacunes, le roman...
tracking img