Francois d'assise

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2343 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Résumé du commentaire de texte

François d’Assise, de son nom de baptême Jean Bernadone, est né à Assise (Italie) en 1181, dans une famille bourgeoise. Son père, Pietro di Bernadone, était un riche drapier faisant commerce à l’étranger, notamment en France. Né pendant un des voyages de son père en France, ce dernier surnomme son fils Francesco (« le petit français »). Après une enfance dorée,François d’Assise participa à partir de 16 ans aux combats opposants Assise à Pérouse et fut prisonnier pendant deux ans dans la ville ennemie. En 1205, il commence un long parcours de conversion et finit par créer l’ordre franciscain, composé des « frères mineurs », qu’il développa jusqu’à sa mort en 1226, à l’âge de 45 ans.

Ce document est le testament de François d’Assise. Celui-ci y indiquece qu’il veut pour son ordre et ses compagnons, mais exprime également son amour pour sa religion et surtout pour le Christ. On peut se demander de quelles façons voit-on l’attachement de François d’Assise à la religion catholique et la fierté de ce qu’il a accompli. Après avoir vu le changement intervenu chez St François d’Assise, changement qui l’a poussé à créer l’ordre franciscain, nousverrons que ce testament peut être considéré comme un texte hagiographique et une preuve d’amour pour la religion.

Plus d’extraits de Le testament de St François d’Assise

[...] Le fondement même de l’esprit franciscain est la vie du Christ. Il souhaite vivre conformément à sa parole. La règle de 1221 est d’ailleurs explicite : « La règle et la vie de ces frères est celle-ci : suivre la doctrine etles traces de Notre Seigneur Jésus-Christ ». Un pape finit d’ailleurs par appeler François d’Assise comme étant « la parfaite copie du Christ ». Ce dernier fut certainement l’un des premiers à manifester cette adoration sans faille pour le Christ parmi tous les saints. [...]
[...] 2) Des règles acceptées par la papauté : « le seigneur pape me l’approuva ». François d’Assise fut soucieux de faireaccepter son ordre par le pape. Il écrivit ainsi plusieurs règles pour les soumettre aux différents papes successifs. La plus importante a été écrite en 1223 par François d’Assise et le cardinal Hugolin (futur pape Grégoire IX). Le 29 novembre 1223, dans la bulle Solet annuere, le pape Honorius III accepta l’Ordre des Frères Mineurs, qui appelle les frères à faire vœux de pauvreté, de travail etd’équilibre entre contemplation et action. [...]

Résumé:
Saint François d'Assise (1182-1226) est sans doute un des saints qui a été le plus influent au sein de l'Eglise chrétienne occidentale. C'est pourquoi il est important de comprendre sa vie, et les raisons qui l'ont amené à fonder l'un des ordres les plus importants de l'Eglise.
Cet exposé nous présente une analyse de sa conversionprogressive, ses rapports avec la pauvreté et les mystères qui ont jalonné sa vie.
Extrait du document:
François est le fils aîné d'une riche famille marchande d'Assise, en Ombrie, la famille Bernardone. Son père, Pierre Bernardone, était venu de Lucques (c'est une famille de Tisserands enrichis) et avait épousé une provençale, Dame Pica. À sa naissance, sa mère le fait baptiser sous le nom de Jean.Il existe plusieurs hypothèses sur son changement de nom. De retour de son voyage en France, son père, Pierre Bernardone, lui aurait donné le nom de François, (Francesco : le français). Cela peut aussi être une référence à son mode de vie pendant sa jeunesse, car François d'Assise aimait les romans arthuriens et les romans français, parlait et chantait en Français. On l'aurait surnommé le Françoisou il aurait pris ce nom à son baptême.
François reçoit une éducation traditionnelle, peu adaptée au monde nouveau. Il cherche sa voie, se sentant comme en rupture avec la situation : celle d'un christianisme usé dans une société désorganisée. Celano insiste, dans sa Vita Prima, sur une jeunesse prodigue, pour mieux pouvoir souligner sa conversion et la découverte de Dieu. François d'Assise...
tracking img