Frankenstein-analyse-mary shelley

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 20 (4781 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
C) Le créateur et la créature
Ce que dit Mary Shelley dans la préface de 1831 pour justifier la terreur que le monstre
ainsi imaginé lui inspire: " Spectacle nécessairement effrayant: l'effort de l'homme pour
parodier le merveilleux travail du Créateur de l'Univers, ne pouvait qu'engendrer un effroi
suprême" Le néo créateur prenait alors la fuite, espérant que la semi vie ainsi créée allaits'éteindre d'elle même. Il s'endort, mais quand il se réveille il voit l'horrible chose présente.
Parmi les trois textes que la créature trouve sur sa route et qui le font accéder à la
compréhension idéalisée du monde il y a Plutarque, Volney, et Le paradis perdu de Milton.
D'ailleurs une citation de ce texte figure en exergue du roman. Comme Adam chassé du
paradis, le monstre est chassé del'univers des Lacey .Comme Adam, le monstre est rejeté,
mais à la différence de l'Adam biblique, le monstre n'a rien fait pour cela, sauf qu'il a été crée
laid et monstrueux d'apparence.
De plus il est rejeté par on créateur qui le fuit épouvanté après l'avoir créé. Il est laid,
est-il pour autant immonde? Oui, car il est fait de chair morte. Il est jaune, trop grand, ses
yeux sont vitreux seslèvres noires. Mais qui a choisi de le fabriquer ainsi? Le premier qui le
voit s'enfuit en hurlant. Walton lui-même le trouve "horrible". Repoussé il devient méchant et
alors il est donné à percevoir par le récit de Victor avec le champ sémantique du satanisme, du
démon,
Pourtant au début le but de Frankenstein est louable : vaincre les maladies et la mort,
arriver à l'immortalité. Victors'abandonne à l'Hybris, il devient "fou".
En revanche il a retrouvé ses esprits lors du refus de la création de la femme qu'il refuse
de continuer et détruit. On peut néanmoins se poser des questions sur la responsabilité, sur
l'inconscience du créateur qui n'assume en rien ce qu'il a fait et qui se lave les mains du mal
qu'il occasionne, se contentant de haïr sa créature après que celle cis'est rebellée et se venge.
En fait on peut presque soutenir que créateur et créature sont des doubles. Le monstre
originellement bon commet des crimes atroces, Victor avec les meilleures intentions crée un
être immonde. Chacun d'eux se voit bon innocent et victime de l'autre. Comme Victor, le
monstre est à la fois bon et mauvais: il se révolte, remplit le ciel de menaces, ou bien il se
plaint.On peut donc situer Frankenstein dans une lignée qui part de la Genèse avec Adam,
repense l'arbre de la science et la transgression, ce qui est blasphématoire, puisqu'il s'agit
d'acquérir l'immortalité en pouvant donner la vie à des corps morts, et qui est suivie de la
punition articulée sur le thème de l'apprenti sorcier. Voilà pour Victor. Mais on peut aussi voir
dans la même mythologiechrétienne, la Créature comme un Adam innocent et mal aimé de
son créateur, qui finit comme Satan, par se retourner contre lui.

thème de la monstruosité morale et physique et du rejet de l’autre


Doit-on y voir le premier roman de science fiction, préfiguration d’un genre nouveau qui connaîtra au XIXe et surtout au XXe siècle de multiples avatars. Nous ytrouverions en germe les œuvres fantastiques de Verne, ou de Welles. Le thème manifeste de l’œuvre nous y inviterait (Prométhée moderne). Mary Shelley en fait même le sous titre du roman, n’est-ce pas une manière de privilégier cette interprétation ? Pourtant, la préface de l’œuvre, dite de 1818, qui fut écrite aux dires de Mary Shelley par son mari, ne laisse guère subsister de doute sur la validité decette hypothèse :
Le Docteur Darwin, et quelques auteurs allemands d’ouvrages de physiologie, ont émis l’opinion que le fait essentiel de ce roman n’est pas impossible. On ne saurait supposer que j’accorde sérieusement une ombre de créance à une imagination semblable ;
Or dans la littérature de science fiction, les auteurs ont le souci de donner au récit une grande vraisemblance...
tracking img