Fraude et corruption au burkina faso

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2810 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
EXPOSE

THEME : FRAUDE ET CORRUPTION
Causes et Stratégies de lutte

PRESENTE PAR : SAMADOULGOU MAHAMADOU
Instituteur certifié en service à l’école ‘’A’’
de SAMOROGOUAN

LIEU ET DATE : BANZON, le 9 mai 2009

PLAN DE L’EXPOSE

INTRODUCTION

I. DEFINITION DES CONCEPTS
A. La fraude
B. La corruption
C. Les types de corruptions1. La petite corruption
2. La grande corruption
II. RELATION ENTRE FRAUDE ET CORRUPTION
III. CAUSES DE LA FRAUDE ET DE LA CORRUPTION
A. Les causes économiques
B. Les causes morales
C. Les causes judiciaires
D. Les causes d’ignorances
E. Les causes administratives
IV. CONSEQUENCES DE LA CORRUPTIONA. Au plan politique
B. Au plan économique
C. Au plan social
V. STRATEGIES DE LUTTE CONTRE LA CORRUPTION
A. Cas du Burkina
1. Les mesures préventives
2. Les mesures de détection
3. Les mesures de répression
B. Les limites de la stratégie
1.La dépendance des structures de contrôle
2. Une justice au ordre
3. Le manque de volonté politique
VI. SUGGESTIONS

CONCLUSION

ANNEXE

✓ Indice de perception de la corruption
✓ Classement des secteurs d’activités les plus corrompus du Burkina

BIBLIOGRAPHIE

➢Dictionnaire LAROUSSE 2001
➢ Corruption / article de WIKIPEDIA
➢ Rapport 2008 de TRANSPARENCY INTERNATIONAL
➢ Rapport 2001 du RENLAC
➢ Rapport 2006 du RENLAC

INTRODUCTION

Dans le souci d’augmenter l’efficacité de l’aide au développement, les bailleurs de fonds et autres organismes partenaires techniques et financiers ont assorti l’aide de conditions de transparenceet de bonne gouvernance. Ces exigences relèvent du constat qu’une part importante de ces fonds étaient détournée de leur destination première au profit de comptes obscurs. Cette conditionnalité de l’aide à pour but d’enrayer la fraude et la corruption dans le mécanisme de gestion de ces fonds.
S’il est vrai que les audits dans ce domaine ont révélé d’innombrables cas de fraude et decorruption dans les pays en voie de développement, ces pratiques ne sauraient être l’apanage de ces seuls pays.
La fraude et la corruption ventent sous tous les cieux, en témoigne le scandale financier de l’affaire Bernard MADOFF.
Quelles sont les motivations qui animent ses auteurs ?
Autrement dit, quelles sont les causes de la fraude et de la corruption ?
Quefaire pour juguler ce phénomène ?
Avant de répondre à ces interrogations, éclairons d’abord les concepts de fraude et corruption.

I. DEFINITION DES CONCEPTS
A. La fraude
Selon Larousse 2001, c’est un acte de tromperie de mauvaise foi, accompli en contrevenant à la loi ou aux règlements et aux droits d’autrui.
Selon qu’il soit accomplit dans un domainedonné, le terme se verra adjoindre un adjectif y relatif. On parlera ainsi de fraude fiscale, électorale ou douanière.
En milieu scolaire, la fraude est assimilée à la tricherie.
Exemple 1 : Elève ayant recourt pendant une évaluation à des documents ou des pratiques non autorisées.
Exemples 2 : Le bourrage des urnes lors des élections

B. La corruption
Selon ledictionnaire Larousse 2001, c’est une altération, un avilissement, une perversion (corruption des mœurs, corrompt la jeunesse)
C’est l’acte de corrompre quelqu’un pour qu’il agisse contre son devoir.
Pour TRANSPARENCY INTERNATIONAL, la corruption est l’abus de pouvoir reçu en délégation à des fin privées.
Pour synthétiser ces approches, la corruption pourrait être...
tracking img