Freedent

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1056 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Cas Freedent

Question 1 :

En 400 avant Jésus Christ, les grecs mâchaient de la résine et plus de deux millénaires plus tard le reflexe est indemne… les hommes « mâchouilles ».
Freedent est une marque du groupe Wrigley qui est une multinationale dont le siège se situe à Chicago. Wrigley est le numéro 1 du chewing-gum danse monde.
La William Wrigley Jr. Company fut fondée le 11 avril, 1891et vendait à l'origine des produits comme du savon et de la levure chimique. En 1892, William Wrigley, Jr., le fondateur, commença à offrir des chewing gums avec chaque canette de levure. Le chewing gums devint au final plus populaire que la levure elle-même et Wrigley's réorienta la production de la société vers les gommes à mâcher.
La société vend actuellement ses produits dans plus de 180 paysavec 14 usines dans le monde, situées aux États-Unis, Serbie, Mexique, Australie, Royaume-Uni, Canada, Espagne, Nouvelle-Zélande, Philippines, France (à Biesheim), Kenya, Taïwan, Chine, India, Pologne, Fédération de Bosnie-et-Herzégovine, Russie ; et plus de 70 000 employés.
La société s’est développée fortement tout au long du 20ème siècle notamment grâce à de nombreuses innovations.D’ailleurs elle possédait en 2006, 29,52% de part de marché après le lancement du conditionnement en boite de 70 dragées et 27,20% de part de marché en 2005 du temps des paquets en cartons traditionnels. Le groupe wrigley possède 5 principes :
* La qualité
* La responsabilité
* La mutualité
* L’efficacité
* La liberté
Le principal concurrent est Cadburry (leader en France) avec plus de60% de part de marché et sa légendaire marque Hollywood, et en troisième position la marque Mentos.
Problématique : faut-il encore plus innover au niveau des parfums et des packagings ?

Question 2 :
Les motivations à la consommation du chewing-gum :
* Le plaisir de mâcher et du gout.
* Le chewing-gum est associé à un jeu : faire des bulles.
* Nervosité c'est-à-dire mâché pour sedétendre.
* Pour une bonne haleine (les fumeurs, ceux qui ont mauvaise haleine…).
* Une dose de fraicheur.
* Pour éviter les grignotages.
Les freins à la consommation du chewing-gum :
* Les gommes à mâcher sans sucre ont, en cas de consommation excessive des effets laxatifs (édulcorant particulier le sorbitol).
* De nombreuses villes du monde voient leurs trottoirs et autrescouloirs de métro définitivement endommagés par les vieux chewing-gums jetés par des consommateurs indélicats, un chewing-gum collé et piétiné étant pratiquement impossible à nettoyer.
* Le bruit désagréable de la mastication peut être pénible
* Le chewing-gum peut provoquer des maux d’estomac (aérophagie, gonfler le ventre…).
* Le chewing-gum sucré est associé à un bonbon donc auxcarries, il est déconseillé aux personnes qui portent un appareil dentaire.

On peut distinguer différents profils de consommateurs :
* Près de 65% des Français consomment régulièrement du chewing-gum...

Ce chiffre atteint d’ailleurs 92% chez les 8-19 ans et 78% chez les 20-24 ans.
Ce sont au total plus de 5 milliards de mâches (1 mâche = 1 tablette = 2 dragées) qui sont consommées chaqueannée en France, soit en moyenne 13, millions/jour.
Les Français de 10 à 50 ans consomment ainsi en moyenne 5 chewing-gums/semaine.

* La consommation varie beaucoup en fonction de plusieurs paramètres :
l’âge :
- L’âge des consommateurs varie entre 7 et 65 ans.
- + de 90% des 8-24 ans consomment du chewing-gum, contre 76% des 25-34 ans et 66% des 35-49 ans.
- 37% des + de 50 ans sontégalement consommateurs de chewing-gum.
- Pour les gammes sans sucre, et notamment Hollywood sans sucre, cette cible est les enfants et les 15 à 35 ans.
- Il est intéressant de noter que les 10-35 ans assurent à eux seuls 64% de la consommation totale de chewing-gums.
- Les 3/4 des ventes portent sur les parfums type « menthe ». Il s’agit notamment de la chlorophylle, qui est considérée comme...
tracking img