Freinet

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1078 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Célestin FREINET (1896-1966)


Historique
Célestin Freinet, est né en octobre 1896 dans le petit village de Gars. Gars se trouve dans les Alpes-Maritimes. Ce petit Village vit dans une quasi autarcie. L’école que fréquente Célestin Freinet n’est pas équipée en matériel pédagogique, elle n’a pas de manuels scolaires : seulement un livre de lecture.
En 1912, C. Freinet, prépare et réussitle concours d’entrée à l’école normale d’instituteur de Nice.
En 1914, la guerre éclate et Freinet n’a pas le loisir la dernière année de formation professionnelle à l’école normale : à la rentrée scolaire il doit remplacer un instituteur mobilisé.
Il rejoindra à son tour l’armé et le front six mois plus tard. Il sera très grièvement blessé à la poitrine en octobre 1917.
Plus de deuxannées e de convalescence lui seront nécessaire pour survivre : il sera reconnu mutilé de guerre à 70% et il reprendra son métier contre les conseils du médecins.
En 1920, il écrit dans l’organe pédagogique de la fédération de l’enseignement, l’école émancipée.
Ses articles sont le produit d’un travail est aussi une urgence personnelle pour lui car les séquelles de sa blessure de guerre au poumonlui rendent difficile la pratique de la classe organisée autour de la parole du maitre.
Certaines lectures l'aident à concevoir une pratique pédagogique qu'il appellera "moderne" : il s'inspire notamment du philosophe américain John.
Divers voyages lui permettront de découvrir des méthodes alors inconnues en France. En 1925, il visite l'URSS en tant que membre d'une délégation syndicale etfait ainsi la connaissance de l'épouse de Lénine, Nadejda Kroupskaïa, alors Ministre de l'éducation. D'autre part, il devient en particulier l'ami du pédagogue suisse Adolphe Ferrière. Freinet se distingue de Ferrière, chrétien, par son anticléricalisme. De plus, Ferrière, en raison de sa surdité, avait dû renoncer à enseigner. Freinet avait aussi visité en 1922 des écoles libertaires de Hambourg,mais n'avait guère trouvé probante cette pédagogie, la trouvant trop individualiste et trop peu organisée.
Il souhaite inventer, non pas une doctrine mais des pratiques dans la classe, et faire vivre ces pratiques dans une classe accueillant des enfants du peuple.
Quant au point de départ de l’invention de ces pratiques, il se situe dans la vonlonté de donner un prolongement à des activitésproches de la vie des élèves, par un écrit source d’apprentissage scolaire recueillies lors des promenades scolaires transformées en texte imprimé.

L’idée fondatrice est celle de l’imprimerie dans la classe. Elle fut rendue possible par la découverte et l’achat d’une presse et d’une imprimerie. L’imprimerie rend possible la lecture sur des textes semblable à ceux des livres, mais proches desintérêts des enfants. Elle rend possible l’échange de textes avec une autre classe : ce sera la correspondance scolaire ainsi que l’édition d’une sélection de
textes dans une revue d’enfants.
A la fin des années 20, un réseau se coordonne autour du bulletin «  l’imprimerie à l’école »
Il crée en 1935 son école à Vence après avoir été déplacé d'office de Saint-Paul de Vence où il enseignait,suite à un conflit avec le maire et les notables, conflit qui prend rapidement l'ampleur d'une affaire nationale. À cette occasion, il a maille à partir avec le ministre de l'éducation nationale.
Au début de la guerre Freinet est arrêté, l’école est fermée et dévasté. Ce fut pour lui un temps obligé de médiation et d’écriture.
En 1946, il publie L'École Moderne Française et rouvre avec sa femmeune école privée. Les Freinet habitent désormais à Cannes, dans les locaux de la CEL. Freinet se consacre entièrement à son école.
En 1947, l'Institut Coopératif de l’École Moderne création (ICEM) est créé. En 1957, c'est au tour de la Fédération Internationale des Mouvements de l'École Moderne (FIMEM) de voir le jour.

Les grands principes de sa pédagogie
1. Pour Freinet, L’école doit être...
tracking img