French work

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1094 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Résumé
Après avoir pris la décision d’abandonner Espagne Charlemagne veut désigner un de ses chevaliers pour diriger l’arrière-garde. Le traitre Ganelon propose Roland qui ne refuse pas. Le roi ne peut pas éviter ça et offre Roland la moitié de son armée, mais Roland dit qu’il aura suffisant avec vingt mille chevaliers. Des nobles s’offrent pour rester avec Roland et entre eux choisissent lesvingt mille chevaliers.
Toute l’armée de Charlemagne traverse les Pyrénées avec une grande tristesse. Roland et les douze pairs restent à l’arrière-garde. Ce dans ce moment que Marsile appelle tous ses serfs et réunisse toute son armée à Saragosse.
Le neveu de Marsile s’offre pour diriger douze des barons du roi Marsile contre Roland et les douze pairs. Les barons païens s’offrent volontaireset chacun d’eux promette y aller à Roncevaux et tuer Rolland, les douze pairs et ses vingt mille chevaliers.
L’armée païenne se prépare .C’est dans ce moment que Olivier entend l’armée ennemie qui s’approche et demande Roland de demander secours au roi, mais Roland refuse parce que dans son avis ça serait un déshonneur.
La bataille commence, et dans cette bataille les pairs français tuent unpar un tous les barons païens de cette première armée en commençant par Roland, qui tue Aelroth, le neveu du roi Marsile. Les cent mille hommes de l’armée d’Aelroth sont massacrés et les français obtiennent la victoire dans cette première bataille, mais ils ont perdu beaucoup d’hommes.
Dans ce moment arrive la grande armée du roi Marsile laquelle est beaucoup plus nombreuse que l’armée antérieur.A la vue de cette armée Roland reconnaisse que la victoire est impossible et qu’ils vont mourir à cause de la trahison de Ganelon, mais il est sure que le roi les vengera.
La bataille commence et les douze pairs lutent fièrement contre l’énorme armée païenne. Un par un les douze pairs moirent, tués par des chevaliers sarrasins. Quand Roland prends conscience de que sa défaite est proche il veutfaire sonner l’olifant, mais dans ce moment c’est Olivier qui lui demande de ne la faire sonner pas parce que dans ce moment ça serait une honte. L’archevêque arrive et finisse cette querelle en disant aux deux chevaliers qu’il faudrait que l’olifant sonnait, pas pour leur sauver, à cause de que grâce ça le roi pourra y aller les venger.
En entendant l’olifant les français se préparent pour yaller aider Roland et marchent immédiatement. Avant partir le roi a fait saisir Ganelon parce que maintenant il est totalement conscient de sa trahison.
Dans la bataille Roland blesse le roi Marsile et tue son fils en provoquant la fuite de le roi et cent mille hommes, mais le frère du roi Marganice y reste avec son armée formé par des noirs et c’est lui qui tue Olivier en lui frappant parderrière.
À la fin seulement restent trois chevaliers, Roland, Gautier et l’archevêque. Tous les autres français sont morts. Les trois combattent fièrement mais ils savent qu’ils vont mourir. Avec ses dernières forces Roland fait sonnet l’olifant, mais faiblement et ce

pour ça que le roi entends qu’il se trouve proche à la mort. Le roi fait sonner les clairons de l’armée pour que Roland et lespaïens sachent qu’ils arrivent. Les seigneurs des païens sont morts et ils s’enfuissent parce qu’ils ne peuvent pas combattre l’armée de roi qui vient et ne peuvent pas tuer Roland. Ils essayent de lui lancer de dards, mais ils tuent seulement son cheval.
Roland chemine par le champ de bataille avec l’archevêque et trouve un par un les douze pairs. À cause de sa faiblisse après la bataillel’archevêque mors. Roland se tombe entre quatre blocs de marbre et tente de casser son épée. Quand il sent que la mort lui arrive va sous un pin. Dieu envoie ses anges pour porter l’âme de Roland au Paradis. C’est dans ce moment quand l’armée du roi Charles arrive à Roncevaux.
« Roland est preux, Olivier est sage ». La formule est-elle juste ? Illustrez cette formule s’il y a lieu dans des passages de...
tracking img