French

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (966 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Agnès. : Il faut étudier le personnage d’Agnès dans son évolution Evolution remarquable et rapide de la jeune  gourde à la femme émancipée. Explicable certes par sa naissance qui l’a dotéed’intelligence, par son absence d’éducation qui a maintenu jusque là son intelligence en friche, par la nature elle-même qui s’impose sous l’impulsion de sens réveillés, voire révélés par l’émoi amoureux.Néanmoins cette évolution est difficilement vraisemblable en si peu de temps. Les critiques en reprocheront à Molière l’invraisemblance. C’est oublier qu’on est au théâtre. En effet le théâtre est unconcentré de vie, d’émotions ; ce n’est pas la vie dans son déroulement linéaire, facteur de lente maturation psychologique.
Et puis à travers Agnès, c’est toute une philosophie de l’existence que Molièreporte sur le théâtre.  " Le moyen d’empêcher ce qui fait du plaisir " interroge Agnès. Molière qu’on a dit élève de Gassendi est en tout cas un adepte de l’épicurisme dont le jeune Louis XIV se sentproche. Les rapports entre Molière et le Roi peuvent paraître surprenants. Pourquoi cet indéfectible soutien, sauf à la toute fin de la vie de Molière ? Quelle est la nature de la cabale contre Molièrequi commence avec L’Ecole des Femmes et se poursuit avec Tartuffe et Dom Juan ? La cabale contre Molière renvoie à la lutte entre la vielle Cour qui entoure Anne d’Autriche et où sévit le parti dévotet la jeune Cour autour de Louis XIV qui cherche à se dégager du joug maternel et à asseoir son règne sur une nouvelle philosophie du plaisir selon la nature. C’est pourquoi on peut dire que L’Ecoledes Femmes n’est pas, en dépit de ses apparences farcesques (le barbon joué par deux jeunes gens amoureux) une oeuvre si différente des deux grandes pièces polémiques qui suivront. Il est intéressantde voir la continuité de l’entreprise moliéresque autant que d’en remarquer la diversité.
Arnolphe
Trois visages d’Arnolphe se superposent :
Le barbon jaloux, figure du ridicule.
L’homme qui...
tracking img