French

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1119 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
I. DEFINITION

La polygamie désigne la situation dans laquelle une personne dispose au même moment de plusieurs conjoints de même sexe : pour une femme ayant plusieurs maris on parle de polyandrie, pour un homme ayant plusieurs femmes de polygynie.

Selon les démographes et les ethnologues, 80 % des sociétés connues et étudiées sont polygames de droit et, parmi elles, seulement 1 %polyandriques. Néanmoins, au sein des sociétés majoritairement polygyniques on constate que 60 à 80 % des foyers sont monogames de fait (et non de droit)[1].

La polygamie est à distinguer des mariages de groupes, forme de polyamour impliquant plusieurs partenaires de chaque sexe. La polygamie est à distinguer de la bigamie, situation dans laquelle une personne contracte plusieurs mariages séparément,sans avoir juridiquement obtenu la dissolution du précédent ou sans que les deux conjoints soient au courant de cette situation[2].

En sciences humaines, le terme polygamie est souvent employé par abus de langage pour désigner la polygynie.

L'Institut Montaigne a publié en novembre 2009 une Note intitulée "La polygamie en France : une fatalité ?"[3] et rédigée par Sonia Imloul, présidente del'association Respect 93 et membre du Conseil Economique, Social et Environnemental. L'Institut Montaigne propose la mise en oeuvre d'outils de mesure statistique (INSEE et INED) afin de quantifier le phénomène polygame en France, ainsi qu'une orientation des politiques publiques en faveur de l'aide à la décohabitation et à la réinsertion des victimes, c'est-à-dire des femmes et des enfants.II. LA POLYGAMIE DANS LE MONDE
1

De nombreux pays autorisent la polygamie[4] sans néanmoins l'encourager ouvertement. C'est le cas non seulement de la totalité des pays à forte population musulmane, à l'exception de la Turquie et de la Tunisie l'ayant interdite en 1957, mais également de quelques pays animistes africains. Quelques États autorisent aussi la polyandrie. Selon Jacques Attali(Amours. Histoires des relations entre les hommes et les femmes, 2007), « la polygynie est encore autorisée - ou tolérée - aujourd'hui, dans des pays représentant près du tiers de la population de la planète. Seulement 10% des hommes y ont plusieurs femmes, essentiellement les plus riches ».

La polygamie est une pratique mal perçue dans la civilisation occidentale au point que de nombreux Étatsla reconnaissent comme un délit. Toutefois, certaines des administrations en question la tolèrent dans la pratique, et l'admettent comme remède au taux de masculinité (Sex Ratio) qui devient nettement en faveur des femmes à l'âge adulte[5]. La polygamie n'a pas que des détracteurs.

Il faut cependant considérer que la monogamie stricte n'existe que dans les sociétés qui, en même tempsqu'interdire la polygamie, interdisent le divorce[6] : en effet les sociétés qui ont opté pour la licité du divorce ne sont pas monogames, permettant de fait une polygamie sérielle ou successive

III LA POLYGAMIE EN FRANCE

La polygamie en France concerne la pratique de la polygamie sur le territoire français, ou par des citoyens français. Dans le principe, un mariage polygame ne peut être contracté enFrance, selon le code civil ( et l'éventuel droit du mariage

Il est impossible de se marier ou de se pacser avec plusieurs partenaires. Toutefois, il peut y avoir situation de polygamie hors mariage ou union civile (polyandrie ou polygynie). Surtout, en raison des règles du droit international privé et du statut personnel, les mariages contractés à l'étranger, y compris les mariages polygames,ont force de droit, entre les parties uniquement.

| | |

Pour qu'un mariage, ou tout autre contrat à réglementation étrangère, puisse recevoir autorité en France, cet acte devra être soumis à exequatur, c'est-à-dire à homologation par le juge français. Cependant,...
tracking img