Freud psychologie de la vie quotidienne

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2145 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Fiche de lecture
Sigmund Freud : psychopathologie de la vie quotidienne

“Psychopathologie de la vie quotidienne” de Sigmund Freud a été traduit de l’allemand au français par Serge Jankélévitch. L’œuvre originale “Zur Psychopathologie des Alltagslebens” a été publiée en 1901 en Allemagne. La présente édition française est parue à Paris en 1967.
Freud nous montre que les actes de la viequotidienne que nous jugeons sans intérêt (oublier un nom, un rendez-vous, sonner pour rentrer chez soi…) ont en fait une signification : ces troubles sont des manifestations de l’inconscient.

Pour Freud l’oubli d’un mot ou suite de mot est un phénomène spontané, définit comme étant un dysfonctionnement de la faculté psychique du souvenir : lorsque nous oublions quelque chose cela signifie que nousne parvenons pas à nous en souvenir. Nous essayons alors de le retrouver en cherchant dans la mémoire. Freud propose un cheminement au patient qui doit dire tout ce qui lui passe par la tête, laisser son esprit faire des associations, même si elles semblent absurdes. Au terme de ce processus de recherche, il trouvera, dans l’inconscient, ce qui a été refoulé. Le plus souvent, nous refoulons leschoses intimes et personnelles qui nous sont pénibles pour ne plus avoir à en souffrir.
Tout le monde ne garde pas en mémoire les mêmes souvenirs d’un même moment et l’efficacité de la mémoire décline avec les années. Freud pose une distinction entre la mémoire consciente et la mémoire inconsciente, comme s’il existait dans la mémoire deux “tiroirs” : un où nous avons toujours accès, l’autre où lessouvenirs sont cachés, dissimulés et auquel l’accès est difficile.
Freud distingue aussi oubli d’impression et oubli d’évènement vécu. On choisit inconsciemment d’oublier une impression parce qu’elle nous est douloureuse. Le souvenir, lié à cette impression, redevient accessible dès qu’un sentiment agréable sur le même sujet vient effacer celui qui était pénible. Même les personnes en bonne santépsychique n’aiment pas se souvenir de choses douloureuses, c’est pourquoi nous les refoulons vers la mémoire inconsciente, le souvenir existe toujours mais la conscience n’y a plus accès. Il arrive que nous ne réussissions pas à refouler un souvenir pénible, cela signifie que « l’instinct de défense » de l’esprit ne fonctionne pas. Dans ce cas l’élément qui ne peut être refoulé provoque l’oublid’autre chose, un souvenir moins important mais qui lui est relié par association inconsciente. Les oublis d’impressions peuvent s’accompagner de faux souvenirs : l’individu se construit un souvenir qu’il croît réel, ce sont les « illusions de la mémoire ».
Les souvenirs d’enfance sont souvent le fruit de l’imagination, tout comme les illusions de la mémoire on parle de « souvenir écran ». Lesouvenir écran renvoie à autre chose de beaucoup plus important mais que nous n’avons pas en souvenir direct puisqu’il est refoulé dans la mémoire inconsciente.
On parle de « déplacement rétrograde » quand le souvenir écran fait référence à l’enfance alors que le souvenir refoulé auquel il est rattaché est moins lointain. Le souvenir refoulé est postérieur au souvenir écran. Dans le cas inverse, ledéplacement se fait vers l’avant : le souvenir écran renvoie à quelque chose qui lui est antérieur. Freud parle de « souvenir écran anticipant » : le souvenir qui a été refoulé s’est déroulé avant le souvenir écran. Ce sont les cas les plus fréquents. Il existe un troisième cas : le souvenir refoulé et le souvenir écran sont contigu dans le temps.
Freud observe une similitude entre les oublis nonaccompagnés de faux souvenirs et la formation de souvenirs écrans. Dans les deux cas, il y a déficience de la mémoire et substitution de l’information cachée par quelque chose d’autre. Le dysfonctionnement de la fonction mnémonique (relatif à la mémoire) est dû à la volonté inconsciente de cacher ce qui est refoulé. Toutefois nous pouvons aussi observé des différences flagrantes : les deux...
tracking img