Freud - stades

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1032 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
FREUD
 
Premier stade : La naissance
La naissance se situe à l'origine de l'angoisse non parce que la naissance est mauvaise mais parce qu' à la naissance l'enfant se trouve exposé au bombardement d'une série d'explosions et de stimulations. C'est ce bombardement de stimulations qui, d'une part, amène l'enfant à pleurer ou à gigoter, et d'autre part, constitue le prototype de toutes lesangoisses futures.
 
Deuxième stade : Le stade oral (0-1 ans)
Durant ce second stade on assiste à toute un éventail de nouveaux comportements comme :
- Le développement de l'indépendance.
- Le déplacement du siège de libido sur le corps propre de l'enfant.
- Le passage à l'allo-érotisme.
- La déplacement de la libido dans la bouche. Le PLAISIR est trouvé dans le fait de se nourrir car stimuler labouche est agréable pour l'enfant.
- L'absence du concept de différence entre lui et le monde, appelé adualisme par Piaget.
- La naissance du narcissisme primaire. L'enfant prend plaisir à ses propres sensations sans distinguer les objets qui les provoquent d'ailleurs l'objet gratifiant disparaît totalement.
- Le développement d'un pôle d'activité qui s'oppose au pôle de dépendance. En effetle pôle d'agressivité se manifeste par une incorporation active de l'objet. Par exemple, l'enfant mord le sein maternel. Cette morsure constitue le pôle actif de l'absorption de l'objet.
La fixation au stade oral peut être liée à trois facteurs :
1) Soit période trop longue et heureuse
2) Soit période frustrante, brève et insatisfaisante
3) Soit sevrage brutal et sauvage
Les enfants fixés à cestade deviennent soit des bons vivants, gastronomes aimant boire et manger, soit des amateurs d'exercices de la parole comme, par exemple, des pasteurs, professeurs, avocats ou encore des animateurs.
 
Troisième stade : Le stade anal (2-3 ans)
- La zone érogène est l'anus.
- Les activités principales sont l'expulsion caractérisé par le désordre, l'absence de ponctualité, le légalisme et lagrossièreté et la rétention qui est caractérisée par l'avarice, la médiocrité ou encore par le retrait sur soi.
- Le stade se caractérise par la possessivité.
- Le plaisir anal est lié au fonctionnement des sphincters. C'est l'âge de l'apprentissage de la propreté. L'investissement en matières fécales fait en sorte que le produit sera traité comme une valeur. En effet l'enfant arrive à la relationoù aimer veut dire donner et retenir. 
- L'objet pulsionnellement investit continue à exister après consommation et l'enfant va tenter de le conserver, de le collectionner. Cette tendance constitue une forme de possessivité dans l'amour qui amène à la jalousie.
- Le pouvoir naissant de l'enfant. L'enfant peut dire oui ou non.
La fixation au stade anal est à l'origine de deux styles depersonnes :
- Ceux qui adoptent une saleté repoussante.
- Ceux qui adoptent une propreté extrême.
 
Quatrième stade : Le stade phallique (3-5 ans)
- La zone érogène est constituée par les organes génitaux.
- L'activité principale est le passage à l'interaction avec l'hallo-sexuel.
- La zone de conflit est l'angoisse de castration pour les garçons et l'envie du pénis pour les filles.
- Vers trois,quatre ans l'enfant met en place une manipulation des organes génitaux. Il commence à s'intéresser à la différence entre le masculin et le féminin, au rôle du père à la naissance ou encore à la conception des bébés.
- Plaisanteries orales histoires de " pipi " et " caca ". 
- Besoin d'une sexualité jouer à " touche pipi ", aimer regarder le corps.
- On assiste à l'opposition entrepossession/non possession du phallus.
- Manifestation de l'angoisse de castration très forte chez le jeune garçon qui éprouve en même temps le concept d'Œdipe. Ce dernier s'identifie avec le père agresseur et commence à s'interroger et introgéner les normes interdisant l'inceste.
- La troisième structure qui se met en place est le SURMOI.
- Les pulsions d'enprise (stade anal) ou voyeurisme (stade oral)...
tracking img