Freud

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 36 (8908 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LA MOBILISATION DES PERSONNES ÉLOIGNÉES DU MARCHÉ DU TRAVAIL Entrevues avec des spécialistes et recension d’écrits Synthèse INTRODUCTION De 1998 à 2008, la clientèle adulte sans contrainte de l’aide sociale a diminué de 44,2 %. Ce phénomène peut s’expliquer en partie par la croissance soutenue des taux d’activité et d’emploi ainsi que par la baisse très nette du taux de chômage au cours de cettepériode. Cependant, la baisse du nombre de personnes sans contraintes inscrites à l’aide sociale a été accompagnée d’une modification du profil de cette clientèle. Ainsi, la proportion de personnes sans contraintes dont la durée de présence cumulative à l’aide financière de dernier recours est de 120 mois ou plus est passée de 27,9 % à 39,1 %. La proportion de personnes dont la durée de présenceconsécutive est de 120 mois ou plus est quant à elle passée de 10,3 % à 15,2 %. Dans ce contexte, la Direction générale adjointe de la recherche, de l’évaluation et de la statistique (DGARES) a mené des études, afin de trouver des façons de faire susceptibles de favoriser la mobilisation des prestataires de l’aide sociale pour les amener à entreprendre un cheminement vers l’emploi, en s’attachantplus particulièrement aux personnes éloignées du marché du travail. L’étude faisant l’objet de la présente synthèse a reposé sur des entrevues avec des spécialistes en insertion socioprofessionnelle, de même que sur une recension d’écrits. Elle visait à répondre à trois grandes questions : • • • Les études nous permettent-elles de mieux comprendre la dynamique entre les facteurs objectifs etsubjectifs chez les personnes éloignées du marché du travail? Quels sont les outils permettant d’établir les profils et les besoins de ces personnes, afin de soutenir l’intervention? Quelles sont les approches permettant de mobiliser les personnes faiblement motivées à s’engager dans une démarche vers l’emploi?

Quatre chercheurs et trois concepteurs de stratégies d’insertion ont été rencontrés deseptembre 2007 à janvier 2008. L’analyse du contenu des entrevues a été complétée par une analyse de documents (recherches, guides d’intervention, bilans d’activités et études évaluatives) mentionnés par les spécialistes rencontrés. LES RECHERCHES SUR L’INTÉGRATION OU L’EXCLUSION Certains des spécialistes rencontrés dans le contexte de cette recherche ont surtout mis en évidence les caractéristiquesdu contexte socioéconomique ayant pour effet d’accroître le risque d’exclusion pour certaines catégories de population. Des chercheuses et des chercheurs ont ainsi mis l’accent sur la dualisation du marché du travail et sur la précarisation d’une partie de la main-d’œuvre. Malgré la progression du taux d’emploi et la baisse du taux de chômage, une part importante de la main-d’œuvre continue seloneux de vivre un faible attachement au marché du travail. Ces personnes doivent notamment vivre avec des bas salaires, des faibles possibilités d’avancement, des conditions de travail difficiles et une insécurité d’emploi chronique. Elles peuvent difficilement s’éloigner des seuils de faible revenu, développer leurs compétences et

1

se bâtir une identité professionnelle forte qui leurpermettrait de progresser sur le marché du travail. Ces personnes demeurent vulnérables au chômage, parce qu’elles occupent des emplois précaires ou que les entreprises dans lesquelles elles travaillent sont elles-mêmes fragiles. Souvent faiblement qualifiées, elles peuvent éprouver des difficultés à se trouver un nouvel emploi parce que leurs compétences ne répondent pas aux exigences des employeurs.Elles risquent alors de glisser dans une situation de chômage de longue durée et de se retrouver parmi les personnes exclues du marché du travail. Les caractéristiques de l’environnement socioéconomique constituent des facteurs d’exclusion qui touchent plus souvent les personnes dont certaines caractéristiques personnelles font obstacle à l’insertion en emploi, notamment les jeunes décrocheuses...
tracking img