Frida kahlo

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1731 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Philosophie

Sujet : En quoi est-il difficile de définir l’homme ?

L’homme est le plus évolué des êtres vivants, appartenant à la famille des homini­dés et à l'espèce Homo sapiens (« homme sage »). Traditionnellement défini comme un « animal doué de raison », l'homme est aussi, selon Aristote, un « animal politique ». Ce serait eneffet pour qu'il puisse s'entendre avec ses semblables sur le bon, l'utile et le juste que la nature l'aurait pourvu du langage.
Cependant, de nos jours, les hommes ne s’entendent pas forcément et ne seraient pas capable de donner une définition de l’homme sans qu’il n’y ait de contradictions. L’homme est donc aujourd’hui incapable de répondre à la question « qu’est-ce que l’homme ».
Autrefois,l’homme se comparait à l’animal, expliquant que celui-ci n’était pas doté de paroles, ou d’expressions telles que le rire, cependant, au cours du dernier siècle, la science a fait d’énorme progrès, resserrant ainsi le fossé que l’homme avait créé avec l’animal, en démontrant qu’eux aussi avaient des sentiments. Les hommes ont donc actuellement un gros problème pour définir l’homme, puisqu’ils nepeuvent plus se comparer à l’espèce animalière.

Maintenant la question se pose sous une forme différente, la science en vient à se demander en quoi l’homme a-t-il une existence historique, qu’est-ce qui lui permet d’avoir des rapports censés avec ses semblables ? En quoi consiste sa vie ?

Peut-on réellement donner une définition de l’homme ?

I) La définition que donne Aristote dit que l’hommeest un être vivant doué d’une faculté d’intellection, ce qui le distingue spécifiquement du règne végétal et du règne animal. Le terme animal est ici à prendre en son sens premier, c’est à dire comme humain.
La démarche cartésienne nous montre que dans la recherche d’un fondement absolu de vérité, nous devons douter de tout, même de notre propre corps ; or la première certitude à laquelle nousparvenons est celle de notre propre conscience : « Je pense, je suis » ; l’égo cartésien constitue donc notre première certitude, avant celle même de notre corps, qui ne peut être que déduite : en cela l’homme ne saurait d’abord être défini comme animal, c’est à dire comme être doué d’un corps. L’homme est sa propre conscience, il est un « moi ». Néanmoins, l’homme n’est pas seulement sa conscience,mais en même temps son corps ne peut être saisi directement par la conscience immédiate : la définition de l’homme pose donc un problème, d’où le dualisme cartésien, fondateur de la modernité philosophique.

II) Dans la veine cartésienne, Kant distingue le monde des choses en soi, et celui des objets de notre représentation. Nous ne percevons que ce qui passe à travers les structures a prioride notre subjectivité, y compris notre propre être. En ce sens, Kant distingue le moi empirique, c’est à dire celui que nous percevons dans notre vie sensible quotidienne, et le moi « nouménal », qui ne peut être perceptible comme tel mais qui est ce qui rend notre subjectivité sensible possible. L’homme est donc partagé en deux formes du « moi », qui sont totalement opposés : le monde dudéterminisme universel, et le monde de la liberté transcendantale. L’homme est libre autant que déterminé, et c’est cette dualité qui fonde la possibilité d’un sujet moral, qui doit se déterminer librement.

D’après Kant, nous ne pouvons nous présenter les phénomènes que sous les formes de l’espace et du temps ; et les phénomènes ainsi représentés sont enchainés les uns aux autres par un déterminismeinflexible. Comment alors admettre la liberté ? Le seul moyen, c’est de mettre en question la valeur de la science ; de montrer qu’elle n’est pas la représentation exacte du réel, et que, par suite, la liberté est possible en réalité. Or, telle est précisément la conclusion de la critique de la maison pure. Celle-ci établit que le monde tel qu’il nous apparaît et qui est soumis au déterminisme,...
tracking img