Front populaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1277 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
1ère partie: situation menant a la formation du Front populaire et leur projet:
A) Crise économique et sociale

A peine sorti de la première guerre mondiale, le capitalisme replongeait dans une crise économique : l’augmentation du taux de chômage (500 000 personnes sont aux chômages sans compter le chômage partiel), la faillite et la baisse de l’exportation. La crise économique affaiblit lesbases matérielles du réformisme et de la démocratie parlementaire. La France est tellement touchée en 1931 par la conséquence du krach boursier américain de 1929(krach du Wall Streets). Les ligues nationalistes accusent le régime parlementaire de la troisième république d’être incapable à résoudre les problèmes économiques.

B) Crise politique :
La deuxième cause qui a entrainé à la formationdu front populaire c’était qu’Hitler, dirigeant du parti d’extrêmes droits nazis a pris le pouvoir en Allemagne en 1933. Les partis d’extrême droite français manifestent contre le gouvernement et le Parlement. Ce groupe politique était influencé par les régimes fascistes qui rêvent d'un pouvoir fort et autoritaire.

La manifestation des ligues d’extrêmes droites le 6 février 1934
Unemanifestation tenta de marcher sur l’Assemblée nationale. La gauche parlementaire dénonce dans la manifestation du 6 février une tentative de coup d'État fasciste. Cette manifestation est organisée, à l'appel des ligues ou mouvements politiques paramilitaires, de l'association d'anciens combattants Les Croix-de-Feu du lieutenant-colonel de La Roque ainsi que d'un mouvement communiste.
La manifestationdu 14 juillet 1935
Un pacte d'unité d'action est signé entre socialistes et communistes, et un an plus tard, le 14 juillet 1935, communistes, socialistes et radicaux défilent ensemble à Paris. Les trois plus grandes forces politiques de la gauche française se réunissent alors pour la première fois et créent dans la continuité de cette manifestation un Comité national du rassemblement populaire.Un accord de désistement entre les candidats des diverses composantes de ce mouvement est signé et une plate-forme commune est adoptée, sous le slogan " Le pain, la paix, la liberté ".

La formation du front populaire :
Le premier tour des élections législatives d’avril 1936. Le PCF passait de 780 000 à 1 470 000 voix, cependant que les radicaux en perdaient plus de 500 000.

Le 3 mai 1936 alieu en France le deuxième tour des élections législatives. Le scrutin donne la majorité à une coalition de gauche, Le PCF passa de 10 à 72 sièges, la SFIO de 97 à 147, les radicaux de 159 à 116. le Front populaire est conduit par le socialiste Léon Blum.
Le Front populaire est une alliance électorale conclue deux ans plus tôt par les trois grands partis de gauche : le parti communiste deMaurice Thorez, le parti socialiste de Léon Blum et, plus près du centre, le parti radical d'Édouard Daladier
Les projets du front populaire :
Face à la crise économique et sociale :
Le Parti Socialiste (SFIO) reconnaissait la nécessité de renverser le capitalisme, mais toute sa politique est basée sur la perspective d’une modification graduelle et pacifique du régime social. La SFIO affirme qu’ilfaut une intervention de l’État qui doit pousser à la consommation par « l’accroissement de la capacité générale d’achat et de consommation » qui se fait par une hausse des revenus et une lutte contre le chômage. Ainsi, sortir le pays de la crise s’accompagne obligatoirement par une amélioration des conditions de vie. Cette intervention de l’État implique donc de plus grandes dépenses de l’État sanspour autant augmenter la pression fiscale sur le patronat et par là admet donc le déficit budgétaire.
Face à la crise politique :
Le programme du front populaire, est basé sur trois missions, prévoit un respect commun de la « discipline républicaine », un programme commun de majorité parlementaire et un programme de gouvernement.
Autre projet du front populaire :
On peut dire que le front...
tracking img