Frontiere

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (267 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Meneur Romain

La Bretagne compte, en 2004, 960 000 postes de travail salariés (hors intérim), soit 4,5% du total de la France métropolitaine. Ces postesappartiennent à la sphère productive,à celle de l'économie résidentielle ou de la fonction publique. L'économie résidentielle, sphère des activités de commerce et services à lapopulation, rassemble deux postes sur cinq en Bretagne. Elle est plus développée dans les zones d'emploi du littoral tandis que la sphère productive concentre davantaged'emplois dans celles du Centre et de l'est de la région.
Ce constat est mis en évidence par la carte de la répartition des catégories socioprofessionnelles descommunes bretonnes. En effet on remarque une dualité entre le centre Bretagne et le littoral breton dans la mesure où les activités agricoles sont encore bien présentent enmilieu rural, alors que les activités de services et commerciales, notamment liées au tourisme, permettent aux villes et aux communes littorales de développer leursecteur tertiaire.
La carte est relativement pertinente (taux de corrélation de plus de 70%), ce qui a permis de décomposer les valeurs en deux composantes : la premièreregroupe les communes dont les activités sont fortement liées au secteur de l'artisanat et du commerce, alors que la deuxième met en évidence les communes dont le secteuragricole est dominant.
Enfin on peut dire que la répartition de l'emploi en Bretagne est inégal. Elle apparaître des clivages, propres aux régions majoritairementrural, entre un littoral où le secteur tertiaire domine et les territoires de l'intérieur où les activités sont spécialisées, notamment dans les industries agroalimentaire.
tracking img