Fumer

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1052 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Bourdji
Yousra
6 G C .
Formation historique et sociale : dossier actu n°3 Tibet et Chine.
1° questionnement sur le document:
1. Localisation du Tibet

Le Tibet est une région culturelle et historique d'Asie, constitué des anciennes provinces du Kham ( qui correspond aux deux provinces chinoises : le Yunnan et le Sichua)n , de l'Ü-Tsang( qui   correspond à l'actuelle Région autonome duTibet) , et de l'Amdoµ ( qui concerne des provinces chinoises du Qinghai, du Gansu, et du Sichuan),

2. Quel et le rôle di dalaï-Lama ?

Le Dalaï-Lama a un rôle politique et il est le chef temporel et spirituel du Tibet .de ce fait, son rôle est important dans la croyance bouddhiste mais aussi au sein de son . 
3. Retraite du dalaï-lama
Il restera guide spirituel pour le peupletibétain. Mais il a fait savoir qu'il était temps pour lui de laisser sa place à un nouveau dirigeant « librement élu ».en effet le peuple n’a pu choisir son chef . la dalaï-lama a été nommé chef et n’a pas été choisi par le peuple en 1950 après l'arrivée des troupes communistes chinoises au Tibet.

4. Quelle est l’histoire du Dalaï-Lama ?

                    Tenzin Gyatso, l'actuelDalaï-lama, est né le 6 juillet 1935 dans un petit village au nord du Tibet, et issu d'une famille pauvre. Alors qu'il n'avait que 4 ans, des moines virent en lui la réincarnation du douzième Dalaï-lama, mort quelques années auparavant. C'est en 1940 qu'il découvre son palais de Lhassa, le "Potala".
En hiver 1950, lors de l'invasion chinoise, la situation devient grave. On commence à critiquer legouvernement qui ne sait que faire devant l'arrivée des oppresseurs. Certains voient en lui le sauveur de cet état de crise, tandis que d'autres pensent qu'il est encore trop jeune pour assumer cette lourde tâche qui est de gouverner son pays.et c'est ainsi qu'à 16 ans, Tenzin Gyasto devient le chef de six millions de Tibétains.
Depuis toujours, le peuple voue un véritable culte à ce "dieu-roi".Malgré toutes les souffrances qu'ont endurées ces gens, le Dalaï-lama a réussi à leur redonner espoir. On le surnomme "l'ambassadeur  de la tolérance". En effet, pour lui, toutes les religions sont nécessaires et si elles arrivent à coexister dans un respect mutuel. 

5. Économie
L'économie du Tibet est peu développée en effet elle est surtout basée sur l’agriculture. Mais le tourismereprésente une part importante de l'économie.
Le domaine de l’industrie a commencé à apparaître à la fin des années 1950 avec l'ouverture de plusieurs usines à Lhassa.
Cependant le Tibet reste la province la moins prospère de Chine .Mais il ne faut pas oublié que le tibet possède quelques ressources minières telles que l’or le cuivre et le plombde plus il possède de nombreuses  ressourceshydrauliques ( les fleuves, prometteurs en barrages hydroélectriques et en eau).

6. Un peu d’histoire … ?

Il y avait au Tibet, avant l'invasion chinoise de 1950, un peuple qui vivait paisiblement et simplement. À la tête de cette nation se   trouvait  le dalaï-lama, qui gouvernait selon les règles de leur religion,= > le bouddhisme. 
            Depuis plus de deux siècles, la Chine représente ungrand danger pour le peuple tibétain. En effet, en 1720 déjà, l'armée chinnoise arrive à Lhassa, capitale politique et religieuse du Tibet, et chasse l'envahisseur népalais et elle s'y installe et peut ainsi imposer ses troupes impériales. Mais grâce à l'aide des Anglais, en 1911, les Tibétains chassent les chinois et ordonnent l'expulsion de tous les résidents chinois
En 1949, en Chine, « Mao Tsé Tung  »amène les communistes au pouvoir. Ceux-ci ont toujours considéré que le Tibet appartenait à la Chine et décident donc de le reconquérir.
Le 7 octobre 1950, 80.000 soldats de l'armée chinoise envahissent  
le Tibet, pour délivrer des oppresseurs impérialistes.  Au le début de l'invasion chinoise, la Grande-Bretagne et l'Inde sont informés que la liberté du Tibet est menacée....
tracking img