Fusion orange et t mobile

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 69 (17162 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
@N@LYSE DE L@ JOINT-VENTURE DE T-MOBILE ET OR@NGE @U ROY@UME-UNI

EXE 4 Thomas MENUT Cher ABDHI Flora RENAULT

SOMM@IRE
Introduction I/ Analyse Globale du secteur de la téléphonie mobile en Europe
1.1 L’offre 1.1.1 Les opérateurs présents sur le marché 1.1.2 Quelques chiffres représentatifs de l’offre 1.1.3 Les offres 1.2 Analyse de la demande en téléphonie mobile en Europe 1.2.1L’évolution de la consommation des ménages 1.2.2 La part du budget de la téléphonie mobile en Europe 1.2.3 Analyse des tendances de consommation 1.3 L’ouverture du marché de la téléphonie à la concurrence 1.3.1 Une régulation sectorielle gérée par l’Etat 1.3.2 L’ouverture à la concurrence 1.3.3 Les enjeux sectoriels

II/ Analyse stratégique d’ORANGE et T-MOBILE
2.1 Analyse d’Orange 2.1.1 Un opérateurhistorique 2.1.2 Le positionnement de la marque 2.1.3 Un ancien à la pointe de la technologie 2.1.4 Une entreprise internationale, mais Européenne avant tout 2.2 Analyse de T-MOBILE 2.2.1 Une communication atypique 2.2.2 Une mise en réseau des moyens d’innovation 2.2.3 Un groupe International en perte de vitesse 2.3 Analyse des forces et faiblesses de la fusion (SWOT)

1

III/ La joint venture3.1 Les termes de la transaction 3.1.1 La structure de la joint-venture 3.1.2 Financement de l’opération 3.1.3 Les contre parties 3.2 Les points forts et les points faibles 3.2.1 Créer un nouveau leader sur le marché mobile au Royaume-Uni 3.2.2 La meilleure offre clients sur le marché 3.2.3 Une économie de coûts grâce à l’intégration et à l’effet de taille 3.2.4 Création de valeur pour lesactionnaires 3.3 Quelques recommandations 3.3.1 La rationalisation du pôle distribution 3.3.2 La nouvelle politique de produits et de prix 3.3.3 Le management du changement

CONCLUSION ANNEXES SOURCES LEXIQUE

2

Intro^u]tion
C’est dans un contexte économique et social européen en proie à de nombreuses mutations que les entreprises doivent continuer à évoluer. La crise économique a bouleversé denombreux domaines d’activités, le secteur de la téléphonie mobile n’a pas été épargné. La téléphonie mobile est un moyen de télécommunication par téléphone sans fil. Ce moyen de communication s'est largement répandu dans le milieu des années 1990. La technologie associée bénéficie des améliorations des composantes électroniques, notamment leur miniaturisation, ce qui permet aux téléphones d'acquérirdes fonctions jusqu'alors réservées aux ordinateurs. Le secteur de la téléphonie mobile, va de paire avec les opérateurs téléphoniques, qui sont les entreprises qui exploitent les réseaux de télécommunication fixe, mobile ou internet en mettant à disposition des services de communication à distance. Ces échanges se font grâce aux réseaux qui sont les infrastructures permettant de faire circulerla voix entre plusieurs postes téléphoniques mobiles en mouvement, y compris lors d'un mouvement à grande vitesse sur une grande distance grâce à un système cellulaire de couverture géographique encore appelé couverture réseau. Le secteur de la téléphonie mobile est une industrie à part entière qui a évolué très vite. Aujourd’hui la croissance du secteur est très lente, et celui-ci est devenu en 20ans très concurrentiel. La conjoncture économique actuelle, et l’intensité concurrentielle du secteur pousse les différents acteurs à trouver des solutions de développement externes qui passent souvent par des fusions acquisitions, fusions absorptions, et aussi par des joint-ventures. Nous avons choisi de nous pencher sur le cas de la joint-venture entre Orange United Kingdom et T-mobile auRoyaume Uni. Ces deux géants de la téléphonie mobile présents sur la scène internationale, vont donc s’allier grâce à l’accord donné par la commission de Bruxelles le 1 mars 2010. L’allemand T-Mobile filiale de Deutsche Telekom en difficulté financière cherchait depuis plusieurs mois déjà une solution pour y remédier. Après des spéculations sur une possibilité de rachat par les concurrents...
tracking img