Fusions & acquisitions internationales

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 38 (9445 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Chapitre 9

Fusions & Acquisitions internationales
Introduction
Les assauts incessants de la concurrence mondiale poussent les entreprises à rechercher une taille suffisante pour servir un marché qui ne cesse de s’internationaliser. Dans plusieurs cas, cette internationalisation se fait par des fusions et des acquisitions (F&A) de compagnies déjà existantes. Dans ce chapitre, nous nousintéresserons aux F&A transnationales réalisées entre deux entreprises de nationalités différentes. Les F&A présentent un attrait particulier par le caractère délicat des nouvelles relations qui naissent à l’arrivée du nouveau propriétaire. Avant d’aborder les points essentiels d’une F&A internationale, un aperçu du contexte nous donnera une idée de cette opération et de son importance sur la scènemondiale.

1. Présentation générale des fusions & acquisitions
Dans cette première partie, nous tenterons de dresser le portrait général des activités de fusions-acquisitions. Ainsi, nous définirons tout d’abord les deux notions. Puis, nous démontrerons par quelques chiffres l’ampleur de cette pratique. Enfin, nous établirons un « historique » des F&A pour bien comprendre le contexte dans lequelelles se sont développées. 1.1 Définitions 1.1.1 L’acquisition Le terme acquisition sera retenu dans le sens de prise de contrôle. Une acquisition internationale implique donc la capacité d’influencer de façon significative les décisions de l’entreprise acquise. Sur le plan pratique, cette position est assurée par la structure du capital. Ceci renvoie à la notion de minorité de blocage, quireprésente la portion du capital conférant un droit de veto dans les décisions du conseil d’administration de l’entreprise. À ce niveau, retenons que la législation en la matière diffère d’un pays à l’autre. En effet, de plus de 50 % en Amérique du Nord, cette portion du capital n’est que de 33,33 % en France.

1

La définition de l’acquisition internationale n’est donc pas universelle. Nous nousaccorderons à retenir comme étant acquisition, toute opération financière qui aurait pour conséquence de changer les rapports de force, eu égard aux parts de capital conférant dans le même temps une position dominante à celui qui en est l’instigateur. Cette définition ouverte nous permet d’envisager des cas d’acquisitions nonobstant le caractère restrictif de la notion de minorité de blocage.1.1.2 La fusion Une fusion internationale correspond, quant à elle, au rapprochement de deux entreprises sans que cela implique nécessairement une prise de contrôle de l’une d’entre elles sur les opérations et les activités de l’autre. Bien que les fondements respectifs des opérations d’acquisitions et de fusions soient assez différents, les principes de leur conception, de leur mise en œuvre et deleur gestion sont sensiblement les mêmes. C’est d’ailleurs, la raison pour laquelle nous avons choisi de traiter conjointement ces deux opérations dans un même chapitre.

1.2 F&A : quelques chiffres Les F&A internationales ont connu un essor rapide ces dernières années. Indissociables du phénomène de la mondialisation, elles ont redonné un nouveau visage à l’industrie mondiale. En effet, lesF&A transfrontalières ont atteint un record en 2005 avec un montant total de 716 milliards de dollars, soit 88 % de mieux qu’en 2004. En 1999, l’activité était caractérisée par l’avènement d’opérations d’envergures accrues, le montant moyen des opérations passant de 90 M$ à 110 M$. Les mégafusions (Opérations d’un montant supérieur à 1 Md de dollars) atteignent une part record de 69,6 % (en valeur)des opérations de F&A transfrontalières en 1999 (Source : Direction des études et de l’analyse concurrentielle du Centre Français du Commerce Extérieur). L’année 2000 établit de nouveaux records dans le nombre et la valeur des transactions : plus de 25 276 opérations de F&A au niveau mondial pour un montant approximatif de 2328 milliards de dollars US (MergerStat, 2006). 2006 fut une année...
tracking img