G20 de novembre 2010

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 20 (4961 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LE G20 de novembre 2010

SOMMAIRE

Introduction………………………………………………………….. 3
Analyse d’articles de journaux………………………..4 à 14
- Les hebdomadaires………………………………….4 à 6
- Les journaux quotidiens nationaux…………7 à 10
- Les journaux internationaux…………………11 à 13
- Les journaux quotidiens régionaux……...14 à 16
Synthèse………………………………………………………………17
Conclusion……………………………………………………………18Bibliographie………………………………………………………. 19
Annexes………………………………………………………  20 à 34

Introduction

L’information est aujourd’hui un acteur principal de notre société. Les vecteurs de celle-ci se sont démultipliés ces dernières années pour finalement la rendre immédiate et à portée de tous. Le support le plus utilisé de nos jours semble être internet, mais le journal papier continue de se vendre et conserve ses lecteurs.Ainsi, sur internet il est toujours possible de confronter les différentes façons de traiter l’information selon le journal qui la diffuse. En effet, de part leur point de vu, qu’il soit politisé ou encore à échelles différentes (Internationales, nationales ou régionales…), les journaux relayent parfois les mêmes informations mais sous des angles différentes. Cela nous a donc permis de pouvoirrassembler différents journaux concernant le G20 de novembre 2010, de les analyser et de les comparer afin de mieux cerner le traitement de l’information et de pouvoir comprendre quelles sont les limites des différents supports et de voir quels aspects sont volontairement mis en avant par rapport à d’autres . Un sujet tel que le G20, est sujet à de nombreuses discordes concernant son efficacité. C’estpourquoi il nous est apparu qu’un tel évènement de par sa nature et les conséquences que celui-ci peut avoir a travers le monde nous a semblé être le plus pertinent.
Nous allons donc, à travers ce dossier, essayer de mettre en évidence le fait que tous les points de vu des journaux sont différents et plus particulièrement en ce qui concerne le G20.

Les hebdomadaires-------------------------------------------------

-------------------------------------------------
A/ L’Express
Hebdomadaire du 10 au 16 novembre 2010.
Auteur : Benjamin MASSE-STAMBERGER

L’analyse va porter sur un article paru dans l’hebdomadaire « l’Express » du 10 au 16 novembre 2010. Ce dernier parle du cinquième sommet du G20, organisé les 11 et 12 novembre à Séoul (Corée du Sud).

* La forme :Premièrement, sur le plan de la forme de l’article, nous pouvons voir que le titre est « Beaucoup de bruit pour 20 ? », ce qui laisse entendre que le journaliste ne va pas faire l’éloge du G20. Une photo des différents chefs d’Etat qui étaient présents lors de la réunion de Toronto, en juin 2010, est également visible en bas de l’article. De plus, le fait que l’article soit positionné au milieu dujournal (pages 83-84), montre qu’il n’est pas traité avec beaucoup d’importance.

* Le fond :

Deuxièmement, sur l’analyse du fond de l’article, on peut dire que le journaliste remet en question l’efficacité du G20. En effet, il part du fait que le président Sarkozy veut réformer le système monétaire international pour « jeter un coup d’œil dans le rétroviseur » et faire le bilan des actions quiont été faites par le G20 en deux ans. De ce fait, il explique pourquoi le G20 a été créé : le renforcement de la régulation financière et dit enfin que toutes les idées du G20 sont restées à l’état de principe. L’auteur prend donc position et invite ses lecteurs à en faire autant. Il dit aussi que, du fait de cette non-action, chaque pays applique les idées du G20 comme il l’entend. Il continuesa démonstration en citant les principaux facteurs qui ont conduit à la crise économiques et qui n’ont pas été changés (taille des banques américaines, paradis fiscaux) et dénonce ainsi la « résistance au changement des banquiers ». Il sous entend donc peut être que le pouvoir n’est pas du côté du G20. Le journaliste utilise aussi de nombreux propos tenus par des experts économiques...
tracking img