Gargabtua

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 81 (20192 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
-Perspective principale. Histoire littéraire et culturelle : l’humanisme
-Perspectives secondaires. Genres et registres. Genre : œuvre hybride, entre roman, conte merveilleux (les géants)et traité argumentatif. Mélange des registre : comique, épique, didactique.

Plan de la séquence

Problématique : Gargantua, du rire médiéval à la réflexion humaniste.
Edition : RABELAIS Gargantua (Pocketn° 6089)

A. LECTURES ANALYTIQUES  

|5 extraits, étudiés en classe, feront partie de la liste d’oral |
|1. Prologue de l’auteur. De « l’habit ne fait point le moine » à « la gestion des affaires. » (manuel SdE p. 443-444 ou Pocket p. |
|37-39).|
|2. La naissance de Gargantua. Chapitre 5 « Comment Gargantua naquit de bien étrange façon » de « Peu de temps après, elle commença à se|
|lamenter.. » (p75) jusqu’à la fin du chapitre. |
|3. L’éducation humaniste. Chapitre 21 : « Comment Gargantuafut formé par Ponocratès… » de « Gargantua se réveillait donc vers quatre |
|heures du matin » (p191) à « inventions nouvelles relevant de l’arithmétique. » (p193) |
|4. Frère Jean des Entommeures Chapitre 25 : « Comment un moine de Seuillé sauva l’enclos de l’abbaye du saccage des ennemis » de |
|« Ecoutez, vous autres, Messires » p 227à « C’était le plus horrible spectacle qu’on ait jamais vu. » (p231) |
|5. L’abbaye de Thélème chapitre 55 « Comment était réglée la vie des Thélémites », du début jusqu’à « au premier jour de leurs noces » |
|(manuel SdE p 445-446 et Pocket p425-427) |

B. PISTES POURL’ENTRETIEN
1)Synthèses :
-Le XVIième siècle
-L’humanisme triomphant
-Rabelais, du moine médiéval au savant humaniste
-Gargantua : publication, composition, réception
-L’incipit de l’œuvre : titre, poème liminaire, prologue
-Formes et enjeux du comique dans Gargantua.

2)Textes et documents complémentaires

-RABELAIS Pantagruel La naissance de Pantagruel
-VOLTAIRE Candide ch 3 « La guerredes Bulgares et des Abares »
-KUNDERA «L’invention de l’humour » dans Les testaments trahis.
3)Corpus  tiré du manuel : ambitions et limites de l’humanisme. Extraits de MONTAIGNE «De l’expérience » (p448), D’AUBIGNE Les Tragiques (p458-459), ERASME Traité de civilité puérile (p468), MACHIAVEL Le Prince (p470-471) et Antonello DA MESSINE « Saint Jérôme dans son cabinet de travail » (p440).4)Lecture de l’image : BOTTICELLI « Le printemps » (manuel p439) , Léonard de VINCI « Proportions de l’homme » (manuel p434), Antonello DA MESSINE « Saint Jérôme dans son cabinet de travail » (manuel p440)
+ un chapitre à lire en entier dans le manuel : « Le XVIième siècle » p. 432 à 471.

C)ACTIVITES ECRITES
-Corpus bac : question d’ensemble et commentaire littéraire.
-Apprentissage de ladissertation
-Approche du sujet d’invention

Introduction : séance 1

Rabelais,
du moine médiéval au savant humaniste

Source : Encyclopédia Universalis

Sens actuel des mots « rabelaisien » et « gargantuesque ». Popularité de l’homme et de l’œuvre mais aussi vision réductrice. Un personnage et une œuvre déconcertants.
Il est intéressant de travailler sur la vie de Rabelais, car son parcourspersonnel illustre le passage du moyen-âge à l’humanisme. 5 aspects à mettre en valeur :

1)ses origines : la Touraine
-1484 (ou 1494) : naissance à la métairie de «la Devinière» de François Rabelais, fils d’Antoine Rabelais, avocat à Chinon.
Région transformée par la Renaissance : construction des « châteaux ».
+ le cadre de la guerre picrocholine : réalisme cf l’épisode des Fouaciers...
tracking img