Gargantua

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2727 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
MISSION DE PROSPECTION A BUDAPEST

BENALLA Walid

[pic]

BTS Commerce International Session 2011

[pic]

I Présentation de l’entreprise commanditaire.

1) VALENTINO Chocolatier

2) Contexte Organisationnel et Commercial

II Diagnostique externe.

1) La Hongrie.

✓ La situation économique de la Hongrie.

2) Le marché des chocolats.

✓ Lademande

✓ L’Offre

✓ Le circuit de distribution

✓ La réglementation

III Méthodologie suivi lors de la mission de prospection.

✓ 1ère étape : Avant la mission.

✓ 2ème étape : Pendant la mission.

✓ 3ème étape : Après la mission.

IV Résultat

V Conclusion

I. Présentation de l’entreprise commanditaire.

1)VALENTINO Chocolatier

Créé en 1978 par Hélène De Leener et Willy Roelandts, depuis 30 ans, Valentino perdure la tradition des pralinés belges et propose un vaste assortiment de 60 pralinés différents. L’enseigne compte 80 magasins exclusifs en Belgique.

Aujourd’hui, Valentino compte 80 magasins exclusivement en Belgique, dont 4 qui lui sont propre. La moitié de la production est destinée aumarché étranger. Valentino exporte ses pralines de qualité vers plus de 30 pays en Europe, Asie et Amérique.

Les produits sont fabriqués exclusivement à base de beurre de cacao, sans additifs ni colorants, faits uniquement d’ingrédients naturels.

D’autre part la chocolaterie accorde beaucoup d’attention au développement de ses produits. Chaque mois un nouveau praliné basé sur un designdifférent ou un goût original est créé.

2) Contexte Organisationnel et Commercial

|Eléments |Forces |Faiblesses |
|Financier |-Le chiffre d’affaire : 3.533.000 € en 2008. 4.010.000 € en 2009. (+ 13.5%). |En termes d’investissement l’âgemoyen du |
| |-La solvabilité : 0.56. L’entreprise n’a donc pas souvent recours aux emprunts. |matériel de production est de 5 ans. |
| |-La valeur ajoutée : 1.995.000 € en 2009. | |
| |-Le résultat net : 967.000 € (bénéfice).| |
| |-Degré d’automatisation : 80% l’entreprise s’adapte aux contraintes de fabrication | |
| |induites par l’exportation. ||
|Commercial |-Produit : 2 marque (Valentino et Grand fourrée). Tous les mois un nouveau chocolat. |-Le bon état du produit dépend de la |
| |Un nouvel emballage par an. |température à laquelle le produit sera |
| |-Le produit peut être conservépendant une durée de 6 mois. |conservé c'est-à-dire un lieu tempéré. |
| |-Politique de prix : 10 € le kilo de chocolat exporté, de même une palette de chocolat |-Une offre restreinte (pralinés /ballotins) |
| |équivaut à 3000 €. |par rapport à laconcurrence. |
| |-Marge unitaire : 25 %. |- Les prix correspondant aux produits sont |
| |Mode de distribution : Des boutiques franchisées au niveau national et des importateurs|rarement modifiés. |
| |et franchise à l’export....
tracking img