Garneau grandbois

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (270 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 août 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Thèse (point de vue défendu) : kk Il est vrai de penser que Saint-Denis Garneau et Alain Granbois traitent dans « Cage d’oiseau » et « Ôtourments », le thème de la fatalité de façon similaire.
Tout d’abord, il est juste d’affirmer que les deux auteurs, soit Garneau et Granbois,expriment un sentiment d’enfermement qui les tend inévitablement à la fatalité,. D’une part, dans « Cage d’oiseau », le poete semble être prisonnierde sa cage thoracique. «L’oiseau dans ma cage d’os C’est la mort qui fait son nid ». D'autre part, le texte de O tourments exprime aussi unsentiment d'enfermement . « Ô tourments » : « Ô vous pourquoi creuser cette fosse mortelle ».
Ensuite, les deux poètes traitent le thème de la fatalitéde façon différente.La fatalité n’atteint pas la même personne.Dans le poeme de Garneau, il parle de lui meme. "C’est un oiseau tenu captif. La mortdans ma cage d’os". Par contre , Grandbois parle de quelqu’un d’autre "Je sais je sais ne le répétez pas Vous avez perdu ce dur front declartéVous avez oublié ces frais cheveux du matin Et parce que chaque jour ne chante plus son passage Vous avez cru l’heure immobile et la détresseéteinte
Vous avez pensé qu’une route neuve vous attendait".
Finalment, c’est différent car l’un est toucher par la fatalité tandis que l’autrenon et on peut même penser qu’ils se répondent l’un et l’autre. Dans le poeme de Garneau, : il s’appuie sur son sort' Il aura mon âme au bec."
tracking img