Gaspillage alimentaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (575 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le gaspillage alimentaire, scandale environnemental et social

En un an, chaque Français jette en moyenne 7 kg de produits encore emballés, non entamés ! Un gaspillage et un scandaleenvironnemental et social que dénoncent France Nature Environnement et le réseau national des épiceries solidaires (A.N.D.E.S.) à l’occasion de la journée mondiale de l’alimentation, le 16 octobre, organisée parl’organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).
Yaourts, viande, plats préparés… En un an, chaque Français jette en moyenne 7 kg de produits encore emballés, non entamés ! Unchiffre qui ne tient pas compte, à titre d’exemple, du pain rassis, des fruits et légumes avariés, des restes cuisinés. Le gaspillage alimentaire représenterait ainsi au minimum une vingtaine dekilos de déchets par an et par personne.
Nos voisins britanniques estiment ainsi, selon une récente étude, qu’il s’agit en fait d’1/4 de la nourriture achetée qui termine dans la poubelle des ménages. Etc’est sans compter les productions agricoles jetées directement sans passer par les étals ou les pertes liées à la distribution. Du champ à nos assiettes, l’ensemble des pertes est estimé au total à55% de la production agricole mondiale.

Pertes de productivités, pertes pendant le stockage, gaspillage… Ce sont donc plus de la moitié des terres agricoles qui sont exploitées inutilement à causedu gaspillage alimentaire.

Jeter de la nourriture c’est aussi surcharger les incinérateurs et les décharges. Selon Pénélope Vincent Sweet, pilote du réseau déchets de FNE « Une moyenne de 20 kg denourriture gaspillée par habitant représente 1 200 000 tonnes de déchets par an qu’on aurait pu éviter en France. »
Selon Agathe Cousin du réseau des épiceries solidaires (A.N.D.E.S.), « Il ne fautpas oublier qu’en France, près de 8 millions de personnes vivent en dessous du seuil de pauvreté et sont réduites à une consommation de survie. 3 millions d’entre elles dépendent, exclusivement ou...
tracking img