Gautier

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1457 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Romuald, le personnage principal, ne rêve depuis sa naissance que de devenir prêtre. Mais le jour où il prononce ses voeux, il découvre pour la première fois l’amour en la personne de Clarimonde, une courtisane présente à l’église. À partir de ce moment, la vie de Romuald est chamboulée et toutes ses croyances sont remises en question. Les remontrances de son supérieur, l’Abbé Sérapion, nesuffiront pas à éteindre ses sentiments qu’il tente vainement de cacher et de se cacher.

Son amour éclatera au grand jour lorsque, appelé au chevet de Clarimonde pour lui donner les derniers sacrements, ébloui par la beauté de cette gisante, il ne pourra s’empêcher de l’embrasser et par la même occasion de la ramener à la vie. Clarimonde, qui s’avère être un vampire femelle, interprète ce geste commereniement de ses voeux de prêtre et l’acceptation de l’amour qu’elle lui a toujours voué. Elle va lui faire découvrir un autre aspect de sa personnalité sans qu’il puisse totalement renier sa vie de prêtre. Romuald mènera alors une double vie, celle du seigneur Romualdo, gentilhomme réputé de la ville de Venise et amant en titre de Clarimonde et celle d’un curé du petit village de ***. Romualddécouvrira même le secret de son amante, obligée pour survivre de lui soutirer un peu de sang chaque nuit, sans que cette révélation ne le dérange outre mesure.

C’est l’Abbé Sérapion qui, dans une tentative ultime pour sauver l’âme de Romuald, mettra fin à leur idylle en allant déterrer avec l’aide de Romuald le cercueil de Clarimonde et fera disparaître définitivement son corps en l’aspergeantd’eau bénite. Mais bien longtemps après ces événements, le souvenir de Clarimonde ne cesse de hanter la mémoire de Romuald.







2) Le regard et le désir





De tout temps, le regard a joué un rôle très marquant dans l’histoire de l’humanité et dans la littérature, bien avant que Théophile Gautier ne lui accorde tant d’importance dans ses récits fantastiques. Dès la renaissance,l’oeil est considéré comme „miroir de l’âme“, ce qui signifie d’une part que l’âme humaine peut se laisser influencer par ce que les yeux voient, d’où l’importance des tableaux, des icônes, etc.[2] pour la religion. Mais d’un autre côté, certaines personnes sont aussi capables d’influencer leur entourage (volontairement ou pas) en se servant de leur regard. C’est sur ces suppositions que reposela fameuse légende du „mauvais oeil“ dont se servira aussi Théophile Gautier dans une autre nouvelle fantastique: Jettatura.

Si on avance un peu dans le temps, le XVI ème siècle accorde lui aussi un rôle majeur au sens de la vue[3]. Il est absolument impératif de savoir contrôler son regard et sa personne, de manière à pouvoir se protéger des regards trop investigateurs, tout en essayant devoler le maximum de renseignements que les autres auraient pu laisser échapper par mégarde. C’est ce qui explique aussi l’importance accordée au „paraître“ (ce que l’on veut bien donner aux autres de sa personne) qu’il ne faut en aucun cas confondre avec l’“être“ (ce que l’on est en réalité). Ce comportement amène les hommes à se méfier constamment les uns des autres et à ne faire que rarementconfiance à ce qu’ils voient. Ajouté à cela, le sexe est un élément tabou pour la société de l’époque: le corps doit être caché sous plusieurs couches d’étoffe, les cheveux sous une perruque et le visage sous une épaisse couche de maquillage, ce qui ne laisse plus grand chose de visible à part les yeux impossibles à cacher puisque nécessaires. Ils deviennent alors tout naturellement l’un des siègesprincipaux du désir, fonction qui tend à perdre de plus en plus d’importance de nos jours.

C’est la femme qui à l’époque de Louis XIV en fait le plus les frais. Comme nous le dit Thomas Kleinspehn: „Von ihr geht ein starker „Sog“ aus, der sich über den Blick vermittelt und auf den der Mann reagiert“[4]. L’homme se retrouve alors victime de ses pulsions, auxquelles il ne peut que succomber...
tracking img