Gaz de schiste

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (325 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
GAZ DE SCHISTE

I – Formation du gaz de schiste
Gaz « non conventionnel »

Roche riche en matière organique (~20%)
Schiste noirs (argiles) micro poreuse et imperméable Une rochemère,réservoir,couverture Processus de formation identique aux gaz conventionnel, mais absence de migration
0km-Surface 2km-Fenêtre à huile 3kmFenêtre à gaz

Schistes noirs

I – Formation du gaz de schiste
Gaz« piégé » dans les schistes : Dans les interstices Adsorbé (fixé électriquement à la roche)

Gisement principaux : Carbonifère Jurassique

Présent à partir de 3km (fenêtre à gaz)

II - Lestechniques d’exploitation des gaz de schiste


Une technologie ayant fait ses preuves : La fracturation hydraulique :

Développement : années 40
Production : 17 trillions de m3 de gaz naturels 7billions de barils de pétrole. Fracture en profondeur Libération des Hydrocarbures vers la surface

Technique de fracturation hydraulique

II - Les techniques d’exploitation des gaz de schistes•




Principe : Analyse diagraphique Localisation de la couche exploitable Forage directionnel

-

1 – Puits horizontaux et puit à long déport
2 – Puits à départ incliné 3 – Puitsmultilatéraux

1

2

3

Différents profils et types de puits

II - Les techniques d’exploitation des gaz de schistes



Principe :

Injection à très haute pression (600bar) du liquide defracturation : 99,5% d’eau et de sable 0,5% d’additifs (servant principalement à réduire la tension superficielle de l'eau et à transporter le sable). On crée ainsi des fractures dans la roche. Le sablesert à garder les fractures ouvertes.

Augmentation de la perméabilité du shale. Production d'une fracturation : 20 à 40 % Jusqu'à 14 fracturations par puits

III – Répartition et enjeux

III –Répartition et enjeux
Immenses réserves sur de vastes étendues.
Indépendance énergétique.

Photo satellite d'un champ de puits

Profits, emplois et croissance.
1 km

IV – Risques...
tracking img