Gaz de schiste

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3412 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 mars 2013
Lire le document complet
Aperçu du document
&http://www.rue89.com/planete89/2010/12/08/pollution-fais-sauter-un-puits-de-gaz-de-schiste-pour-voir-179807
http://www.total.com/fr/dossiers/gaz-de-schiste/techniques-production-201935.html
http://tempsreel.nouvelobs.com/economie/20121105.OBS8106/pourquoi-le-gouvernement-ferme-la-porte-aux-gaz-de-schiste.htmlhttp://tempsreel.nouvelobs.com/economie/20121105.OBS8050/louis-gallois-remet-son-rapport-sur-la-competitivite-a-jean-marc-ayrault.html
http://tempsreel.nouvelobs.com/planete/20121110.OBS8899/total-en-france-pour-nous-le-dossier-gaz-de-schistes-est-clos.html
-Techniques de production spécifiques :
-Forage à l'horizontale
-
Le gaz de schiste est un gaz naturel caractérisé par une localisation géologique particulière. Piégé dans des couches rocheuses étendues et présentessur tous les continents, il représente un enjeu majeur pour le renouvellement des réserves mondiales de gaz .

D'où vient le gaz de schiste?Le gaz de schiste a la même origine que tous les hydrocarbures (gaz et pétrole). Ceux-ci se forment au sein des roches-mères, issues de la transformation de sédiments, riches en matières organiques,accumulés sur les fonds océaniques ou dans les lacs. Au fildes temps géologiques, ces sédiments s'enfoncent progressivement dans le sol. Au fur et à mesure, ils se solidifient, tandis que la matière organique qu'ils contiennent se transforme en hydrocarbures sous l'effet combiné de la température et de la pression souterraines. La majeure partie des hydrocarbures ainsi formés sont progressivement expulsés de la roche mère et migrent vers la surface.Certains sont arrêtés lors de cette remontée par un obstacle composé de roches infranchissables. Ils s'accumulent sous ce «toit» et finissent par former un réservoir classique de pétrole et/ou de gaz. Les hydrocarbures qui restent confinés dans la roche-mère forment le gaz et l'huile de schiste.
Un gaz piégé dans sa roche-mèreLe gaz de schiste est très souvent enfoui à de grandes profondeurs (1 500 à3 000 mètres), dans la roche-mère, ainsi que les autres hydrocarbures. A leur origine, ces roches sédimentaires argileuses étaient riches en matières organiques. Au fur et à mesure de leur enfouissement dans le sol, elles se sont transformées sous l’effet combiné de la pression et de la température. Ces roches étant très compactes et imperméables, le gaz est resté piégé dans des espaces réduitsentre les grains appelés (pores), mais aussi finement  adsorbé dans la matière même de la roche, d'où son nom de roche-mère : il est donc difficile d'en extraire le gaz emprisonné.
On peut trouver du gaz de schiste dans tous les bassins sédimentaires, soit à peu près partout dans le monde. Selon les évaluations actuelles, il représente la part prépondérante des gaz dits non conventionnels dontles réserves sont estimées par l'Agence Internationale de l'Energie (AIE) à 380 000 milliards de m3, soit la moitié des ressources en gaz conventionnel. 
L’accroissement de la population et le dynamisme des économies des pays émergents engendrent des demandes énergétiques croissantes à l’échelle mondiale. Selon l’Agence Internationale de l’Energie, les besoins en énergie devraient augmenter de 40à 50 % d’ici 2030.
A cette même période, le gaz devrait représenter environ 25 % du bouquet énergétique mondial, contre 21 % en 2010. Les gisements de gaz conventionnels proches des lieux de consommation ont été exploités en premier. Il faut donc les remplacer désormais soit :
 
par l’importation de gaz conventionnel produit loin des lieux de consommation et acheminé par gazoduc ou parbateau,
par des gaz non conventionnels, comme les gaz de schiste.
Les gaz de schiste constituent un immense potentiel. Ils représentent l’essentiel du volume mondial de gaz non conventionnels (gaz de schiste, et gaz de charbon) estimé par l'AIE : 380 000 milliards de m3, soit 120 à 150 ans de la consommation actuelle de gaz naturel.En Europe, les réserves de gaz de schiste sont estimées...
tracking img