Gbp maamora

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 40 (9929 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Sommaire

Remerciements………………………………………………………2
Introduction ………………………………………………………...3
I- Le secteur bancaire au Maroc
Section I : Le paysage bancaire marocain
A. Présentation générale……………………………………………… .. .4
B. Les réformes du secteur……………………………………………….5
Section II : La Banque Centrale « Bank Al-Maghreb »
A. Historique de Bank Al-Maghreb (BAM)…………………………… 8
B. Les rôles dela Banque Centrale……………………………………...9
II-  Le Groupe Banques Populaires
Section I : Présentation du Groupe
A. Organisation du Groupe……………………………………………..12
B. Chiffres et réalisations du Groupe…………………………………. 14
Section II : L’Organisme d’accueil
A. La Banque Populaire de Rabat-Kenitra…………………………...15
B. Présentation de l’agence et de ses services……………………...….17
1)Présentation de l’agence……………………………………...17
2) Les services de l’agence……………………………….............17
a) Le service caisse……………………………………….17
b) Le service portefeuille………………………… ……..22
c) Les produits…………………………………… ……..24
d) Les crédits……………………………………………..24
e) Les produits à domicile……………………………… 25
f) La bancassurance……………………………………. 26
g) Les ouvertures de comptes………………………….. 29h) Les cartes monétiques………………………………..34
Conclusion………………………………………………………....36

Remerciements :

Avant tout développement sur cette expérience professionnelle, il apparaît opportun de commencer ce rapport de stage par des remerciements, à ceux qui m'ont beaucoup appris au cours de ce stage, et à ceux qui ont eu la gentillesse de faire de ce stage unmoment très profitable.
Aussi, je remercie toutes les personnes qui m'ont formés et accompagnés tout au long de cette expérience professionnelle avec beaucoup de patience et de pédagogie, à savoir :
M. Hakim Haddaoui: Chef d'agence MAAMORA,
Mme Khadija Raiss : Chargée de crédits,
Mlle Mahjouba Faout : chargée des produits bancaires,
Les deux chargées du service caisse : Zineb Jgouta et NezhaAissi,

Et spécialement Mme Hafid Fatiha : Chargé du service remise des chèques.

Introduction

Un stage est par définition une  «  période de formation pratique limitée dans le temps, dans un milieu de travail ». En effet, après une année d’études théoriques l’étudiant peut, afin de mettre ses connaissances en pratique, faire un stage s’étalant sur un mois ou plus, selon le niveaud’études.
C’est dans ce contexte que j’ai décidé d’effectuer un stage d’un mois dans la Banque Populaire de Rabat-Kenitra et plus précisément au sein de l’agence MAAMORA, appartenant à la succursale de Kenitra.

I- Le secteur bancaire au Maroc 

Section 1 : Le paysage bancaire marocain
A. Présentation générale :

Le secteur bancaire marocain est devenu moderne et efficace, avec une forteprésence des banques françaises. Il a connu un mouvement de concentration significatif aujourd’hui une licence d’exploitation mais sept banques contrôlent le marché. Le principal acteur est constitué par Attijariwafa. Viennent ensuite le réseau public des Banques Populaires, la BNPE et des banques contrôlées majoritairement par des actionnaires étrangères, parmi les quelles la BMCI (filiale de BNPParibas) et le Crédit du Maroc, filiales du groupe Crédit Lyonnais Crédit Agricole. Il convient également de signaler le rôle des six banques implantées dans la zone franche de Tanger. Enfin, la CDG est extrêmement active dans les secteurs de l’immobilier et du tourisme, en accompagnant les projets d’intérêt général et en intervenant dans logique d’amorçage pour des projets plus modestes. Lesréseaux de ces banques totalisent 2100 agences, pour un taux de bancarisation moyen du pays inférieur à 25%.
Selon le dernier rapport de la Direction de la Supervision Bancaire Bank Al Maghreb, le secteur bancaire national fait état de l’amélioration de la qualité de son portefeuille de créances, témoignant du succès de son processus de restructuration. En effet, les créances malsaines de...
tracking img