Gdf suez

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2343 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Sommaire

CV actualisé … … … … … … … … … … | 2 |
| |
| |
Remerciements … … … … … … … … | 3 |
| |
Introduction … … … … … … … … … | 4 |
| |
Première partie … … … … … … … … | 5 |
L’ESM-A … … … … … … … … … … … | 5 |
La recherche de l’entreprise … … … … | 7 |
| |
Deuxième partie … … … … … … … … | 10 |
| |Conclusion … … … … … … … … … … | 18 |

Remerciements

Je souhaite remercier Catherine Brun, la directrice de la Direction des Systèmes d’Information et de la Qualité (DSIQ), qui a vraiment fait tout son possible pour que je puisse effectuer mon stage chez GDF Suez.

Merci, également à mes collègues qui répondent toujours présents dès que j’ai une question quelque soit le sujet surlequel elle porte.

Merci à l’équipe du département d’orientation professionnelle de l’ESM-A qui m’a aidé à pouvoir trouver ce stage dans de bonnes conditions.

Introduction

Dans ce rapport intermédiaire de stage, je vous expliquerai dans une première partie pourquoi j’ai choisi d’intégrer l’ESM-A et je parlerai de ma recherche d’entreprise.
Puis dans une seconde partie, je parlerai del‘entreprise que j’ai intégrée : de son organisation à son activité et de sa place dans le marché.
Pour finir, je conclurai avec la présentation de ma mission, son évolution et un premier bilan de mon intégration dans l’entreprise.

Première partie : Le bilan de la recherche d’entreprise

I. Pourquoi ai-je choisi d’intégrer l’ESM-A ?

J’ai choisi l’ESM-A, parce qu’elle propose une formation enalternance. C’est assez rare dans les écoles de commerce, même si cela commence à se développer. L’alternance possède plusieurs points positifs : la gratuité des frais de scolarité, ce qui n’est pas négligeable, quand une école de commerce coûte en moyenne 7 000 euros par an. De plus, l’alternance permet l’acquisition d’une expérience sur une longue période (possibilité de travailler trois ansdans la même entreprise), ce que ne proposent pas les autres écoles. Généralement, les élèves font un stage de six mois pour valider leur diplôme et ceci est leur seule expérience professionnelle pendant la durée de leur scolarité. Grâce au cursus de l’ESM-A, les étudiants sont en interaction avec le monde professionnel pendant une longue période.

De plus, j’ai fait ce choix de l’ESM-A dès laclasse de terminale. Je n’ai pas intégré l’école cette année comme la majorité des élèves, car je sors de la Prep’Hema. Ces deux ans de classe préparatoire m’ont bien préparée à l’école. En effet, les cours sont adaptés pour que les étudiants aient des compétences dans toutes les matières abordées à l’ESM-A. Cette classe préparatoire a aussitôt mis l’accent sur le côté professionnel des études enalternance en nous faisant réaliser des stages estivaux dès la première année. Nous avons développé notre culture générale et acquis les bases des connaissances demandées en école de commerce et de management.

Aujourd’hui, tout se passe très bien et je ne regrette pas mes choix passés. Effectivement, en sortant du lycée, je n’étais encore qu’une adolescente et aujourd’hui, le contact avec lemonde professionnel m’a fait mûrir et je connais mieux le monde du travail et les règles qui régissent ce milieu exigeant.

Avant d’entrer à l’école, je n’avais qu’une idée imprécise de ce que je voulais faire. J’avais envie de travailler dans les métiers de la communication, mais sans réellement les connaître.

II. La recherche de l’entreprise

Etant en Prep’Hema, j’ai commencé marecherche assez tôt dans l’année, car je savais que j’avais de fortes chances d’intégrer l’école l’année suivante. J’ai débuté au printemps de l’année précédente. Sachant que j’avais largement le temps, j’ai tardé pour commencer mes recherches. Aujourd’hui, je ne ferais plus cela, car je sais que c’est plus compliqué que cela en a l’air.
Pour trouver mon stage, j’ai d’abord activé mon réseau : que...
tracking img