Ged-ecm-cms

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1004 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Différence entre GED et ECM :
La gestion électronique des documents, abrégée en GED, est un système informatisé d'acquisition, classement, stockage et archivage des documents.
Exemple d’utilisation : la numérisation de masse de documents papiers.
La GED est un processus de finalité qui découle du cycle de vie du document.
La GED fait donc appel à des algorithmes statistiques afin de classeret retrouver les documents par pertinence.

La gestion de contenu d’entreprise, abrégée en ECM, vise à faire converger les différentes technologies disponibles dans de nombreux domaines.
Cette convergence doit donc permettre aux utilisateurs d'interagir avec l'information non structurée d'une manière efficiente et efficace, tout en offrant des opportunités pour que l'information et les processuss'y rattachant soient conformes aux lois et règlements régissant cette information, dans un secteur où le droit est en perpétuelle évolution (voir droit de l'informatique).

L'ECM permet d’accroître l’efficacité de l’organisation en offrant aux collaborateurs une solution pratique et efficace pour créer, trouver et utiliser l’information. Alfresco, Nuxeo,…
La gestion de l’informationd’entreprise (ECM) se caractérise par la combinaison d’outils de gestion électronique des documents (GED ou GEIDE) et de gestion de contenu structuré (CMS).
• Les logiciels de gestion de contenu (CMS) destinés à gérer la production et la publication de contenus structurés ;
• Les logiciels de gestion électronique des documents (GED), qui permettent la saisie, le stockage, l’organisation, larecherche et la consultation de documents.

L’intérêt d’une solution d’ECM est donc de disposer d’un outil unique permettant de gérer globalement l’information.

L’intérêt d’une solution d’ECM est donc de disposer d’un outil unique permettant de gérer globalement l’information :

o La gestion fine du workflow et du versioning apporte une maîtrise de chaque phase du cycle de vie d’uncontenu ou d’un document - production, validation, diffusion, archivage ou destruction… - en tenant compte des processus métier de l’entreprise (BPM).
o La gestion des rôles et identités de vos utilisateurs permet de coordonner et de contrôler précisément la production et l’utilisation de chaque type d’information, contribuant à améliorer la sécurité et fiabilité de votre organisation.o La catégorisation manuelle ou automatique - grâce aux métadonnées - des contenus et/ou documents a l’avantage d’offrir plusieurs accès à une même information, tout en facilitant leur stockage et leur recherche.
o La solution d’ECM peut également servir au travail collaboratif au sein d’espaces virtuels, ou encore à alimenter et animer un dispositif de gestion des connaissances(knowledge management).

Qu’entend-on par ECM / BPM aujourd’hui ?

L’ECM ou Enterprise Content Management – Gestion des Contenus d’Entreprise – désigne l’ensemble des pratiques, des méthodes, des règles et des outils permettant d’adresser les besoins en gestion électronique de l’ensemble des informations métiers propres à l’activité d’une entreprise ou d’un organisme public. Ces besoins incluent :la création ; la modification ; l’indexation ; la classification ; le stockage ; la recherche ; la consultation ; l’archivage de l’ensemble des contenus et informations.

Par contenu, on entend les documents électroniques tels que les fichiers issus d’applications bureautiques, les documents papier numérisés (dématérialisation), les spools d’impression (listings et éditions), les emails, lesformulaires électroniques, etc. Ce sont là l’ensemble des informations non-structurées qui représentent près de 80% des informations vitales pour une entreprise.

En sus des documents, la notion de contenu intègre les informations structurées ou « objets métiers » tels qu’enregistrements clients, fournisseurs, employés, fiches signalétiques, dossiers, etc.

L’ECM a remplacé aujourd’hui la...
tracking img