Generation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (799 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Etudier les rimes.
• V. 1 et 3. « plantait » / « radotait » : qu’un octogénaire plante serait un acte absurde, signe de sénilité.
• V. 6 et 7. « recueillir » / « vieillir » : les jeunes gensconsidèrent les deux termes comme antithétiques.
• V. 9 et 12. « vous » / « nous » -> le vieillard est exclu du monde, poussé déjà hors de la vie : l’avenir n’est pas fait pour lui (v. 9), mais est réservéaux jouvenceaux (v. 12).
• V. 27 et 28. « tombeaux » / « jouvenceaux » -> la mort des jeunes gens est annoncée.
• V. 23-25 : rimes en [i] et répétition du son [i] (« plaisir d’autrui », « fruit », «aujourd’hui », « j’en puis jouir ») -> gaieté, joie profonde.

Etudier l’énonciation.
• V. 1 et 3. Opposition de termes antithétiques : « jouvenceau » / « octogénaire » -> met en avant la jeunessedes personnages, ce qui va rendre leur discours d’autant plus insolent.
• Discours direct, indirect et indirect libre (v. 4) se mêlent -> vivacité des débats et des exclamations de leurconversation.
• Modalités exclamatives (v. 2) et interrogatives (v. 6, 8-9) -> questions rhétoriques soulignant l’inutilité des efforts du vieillard alors que la mort est si proche.
• V. 2 : première remarquedes jouvenceaux formulée de manière impersonnelle -> le vieillard est écarté de la conversation.
• V. 4 : même effet, produit par l’emploi de « il » (discours indirect libre) -> à nouveau, lesjouvenceaux, complices, maintiennent le vieillard hors de la conversation.
• V. 6 : « fruit » est compris par les jeunes hommes dans son sens le plus concret ;
• V. 24 : le même terme (« fruit ») estrepris par le vieillard avec cette fois une connotation poétique.
• V. 10 et 11. Modalité injonctive (« ne songez … qu’à », « quittez ») -> impertinence pleine de mépris.
• V. 13. Négation (« il neconvient pas ») -> le vieillard réfute les arguments des jeunes hommes.
• V. 16-17. « Vos jours (…) les miens (…) également », « nos (…) pareils » ->à l’opposition « nous » / « vous » (v. 9 et 12), le...
tracking img