Generations

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3175 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
ORIGINE
Après la seconde guerre mondiale, un baby boom apparaît. Cette génération atteint l'âge adulte au milieu des années soixante. Elle est la première à avoir grandi et à vivre dans une société nouvelle : la société de consommation.
Avant tout il faut faire la distinction entre les beatniks, les yippies et les hippies. Un refus de la société de consommation se forme ; les fast foods sontl'exemple même de ce que rejette cette génération : la génération beatniks.
 
 
Les beatniks apparurent dans les années cinquante au Etats-Unis ils furent les premier a contester cette société matérialiste. Mais leur mouvement ne s'étendit pas jusqu'en Europe. Les beatniks étaient plus des intellectuels, aventuriers qui venaient des couches défavorisées. Ils sont les précurseurs du mouvementhippie.
Les yippies quant a eux avaient presque les mêmes idées que les beatniks mais étaient plus engagées politiquement. Ils ne se trouvaient qu'aux Etats-Unis à la fin des années soixante.
En 1960 J.F Kennedy déclara la guerre contre le Vietnam, un mouvement anti-guerre apparaît.
 
Le mouvement hippie commença sur la campus de Berkeley, université gauche dans le quartier de Haight Ashbury à SanFrancisco ( capitale de la contre-culture ) sur la côte Ouest des Etats-Unis, au milieu des années soixante.
Plusieurs étudiants sont fondateurs du mouvement, tels que Ken Kesey ( "Vol au dessus d'un nid de coucou" ) , Joan Baez ( chanteuse ), William Burrough ( écrivain )...
Il s'agissait de grandes fêtes où tout les jeunes étaient conviés, avec comme autres invités des produitspsychédèliques, la musique rock ou pop... C'était des organisations pour prôner leur différence, c'est là que tout a debuter.
Ils prirent l'exemple sur la génération des beatniks à la différences près que les hippies venaient généralement des milieux bourgeois.
Les hippies étaient des gens qui désiraient profiter de la vie, par exemple en utilisant des drogues diverses ou en recherchant la spiritualité. Le rêvedu mouvement hippie se résume a changer la société à travers un mode de vie marginale et alternatif.
Ils se répandirent rapidement dans les autres pays anglo-saxons et les pays nordiques.On peut dire qu'ils ont influencé les sociétés occidentales, que ce soit dans l'art, la musique, même l'état d'esprit.
Ils connurent leur apogée un peu partout dans le monde en Mai 68, et déclinèrent vers lafin des années soixante-dix pour laisser place au punks.
 
Ce mouvement de contre-culture a particulièrement touché les Etats-Unis, c'est là bas qu'ont eu lieu les principaux mouvements, que les plus grands noms se sont produits.Notre analyse du mouvement sera donc fortement basée aux Etats-Unis.
 
En France, où le mouvement a eu lieu aussi, cela a commencé vers 1968.On pense doncobligatoirement aux révoltes de mai 68, où les gauchistes français et les jeunes hippies luttaient contre la consommation de masse, et se battaient pour des droits sexuels, ou encore pour l'école ou la famille.

L'apogée du mouvement
Article détaillé : Festival de Woodstock.
En août 1969 eut lieu le festival de Woodstock, un festival de musique et un rassemblement emblématique de la culture hippie. Il eutlieu à Bethel sur les terres du fermier Max Yasgur32, à une soixantaine de kilomètres de Woodstock dans l'État de New York.

La foule au festival de Woodstock.
Organisé pour se dérouler du 15 août 1969 au 17 août 1969, et rassembler 50 000 spectateurs, il en accueillit finalement plus de 500 000, et beaucoup de spectateurs ne payèrent pas leur place ; il se poursuivit un jour de plus, soitjusqu'au 18 août 1969 au matin. Le festival proposa les concerts de 32 groupes et solistes de musiques folk, rock, soul et blues33.
En dépit de la pluie et d'une organisation totalement dépassée par les évènements, le festival resta dans les mémoires comme un moment exceptionnel, épargné par toute violence, et devint un mythe. Joe Cocker sortit de scène sur ces mots : « Aucun de ceux qui étaient...
tracking img