Geographie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2234 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
première S 2009-2010 NB : ce qui suit n'est qu'une proposition de plan, avec une sélection de documents. Ce fichier ne remplace pas le cours, il le complète ; la participation et la prise de notes restent essentielles.

5. Les réseaux urbains et de communication en Europe et en France

A. Les réseaux urbains
α. La hiérarchie en France β. Le contre-exemple allemand γ. Le réseau urbaineuropéen

B. Les réseaux de communication
α. Le réseau français β. Le réseau européen

Les réseaux urbains de communication En s'appuyant sur deux exemples nationaux (la France et un autre pays européen), on montre comment des réseaux urbains de types variés, animés par des métropoles, organisent inégalement les territoires. On intègre dans l'analyse le rôle structurant des axes de communication enFrance comme en Europe.

Programme de la série S, BO du 3 octobre 2002.

A. Les réseaux urbains
Les villes s'organisent en réseaux urbains, qu'on peut hiérarchiser selon leur population, leur offre d'emploi ou de service. Réseau urbain : ensemble hiérarchisé de villes de niveaux d'équipement tertiaire différent liées par des flux intenses. On y distingue des pôle principaux & secondaires ounœuds, et des axes. Métropolisation : processus qui conduit à la concentration et au renforcement des activités tertiaires de haut niveau dans quelques agglomérations qui influencent, encadrent et desservent toute une région.
Les villes sont des centres de services offerts à des territoires plus étendus qu'elles : on parle de pôles urbains. La qualité et la quantité de ces services - qui varientdans le temps - déterminent une hiérarchie des villes, des liens de complémentarité et de concurrence entre elles et dessinent des aires d'influence qui peuvent être fort étendues pour des services rares ; ainsi se constituent les réseaux urbains. Documents d'accompagnement aux programmes, CNDP, 2003.

α. La hiérarchie en France
Les populations légales des 25 plus grandes villes françaisesVilles Paris Marseille Lyon Lille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Toulon Douai Strasbourg Grenoble Rouen Valenciennes Nancy Metz Tours Saint-Étienne Montpellier Rennes Aires urbaines (bassin d'emploi) 1999 11 174 743 1 516 340 1 648 216 1 143 125 933 080 964 925 711 564 552 612 514 518 399 410 429 376 321 459 521 797 253 120 823 682 104 559 316 677 508 588 374 703 916 188 Unités urbaines Pôles urbains(agglomérations) (communes-centres) 1999 2006 9 1 1 1 644 507 349 772 348 832 000 900 888 784 761 753 544 519 518 427 419 389 357 331 322 297 291 287 272 090 931 932 640 727 245 334 862 395 363 526 631 960 981 263 2 203 817 847 084 480 778 232 432 350 735 444 392 235 878 290 871 170 041 43 988 276 867 158 746 110 276 43 387 107 434 126 140 180 254 214 706 252 773 974 813

Orléans 355 811 263 292Clermont-Ferrand 409 558 258 541 Dijon 326 631 236 953 Angers 332 624 226 843 Caen 370 851 199 490 → www.insee.fr (populations totales aux recensements au 1er mars 1999

116 256 142 449 155 340 156 965 113 249 et au 1er janvier 2006)

Ville : commune urbaine, c'est-à-dire une commune dont la zone bâtie continue (pas de coupure de plus de 200 m entre deux constructions) a plus de 2 000habitants. Unité urbaine (= agglomération) : ensemble d'une ou de plusieurs communes urbaines formant une zone bâtie continue. Aire urbaine (= bassin d'emploi) : ensemble de communes, constitué d'une pôle urbain et d'une couronne périurbaine (communes urbaines ou rurales) dont la population active est attirée dans le pôle.

Exemple pour Paris (aire urbaine 2006) le pôle urbain, « intra-muros », 20arrondissements sur un département (75) = 2,2 millions d'habitants ; l'unité urbaine, « agglomération », 415 communes sur huit départements (75, 92, 93, 94, 91, 78, 95 & 77) = 10,1 millions d'habitants ; l'aire urbaine, « bassin d'emploi », 1 188 communes sur quatorze départements (75, 92, 93, 94, 91, 78, 95, 77, 45, 28, 27, 60, 02 & 51), dont 392 communes hors d'Île-de-France = 11,4 millions...
tracking img